Faits saillants, 30 mars 2021

Gérard Croteau

1,5c de réchauffement et jusqu'à 3c par décennie selon un regroupement international. - Des arcs-en-ciel qui durent des heures à Hawaï. - La rumeur selon laquelle le pilote du cargo qui a bloqué le canal de Suez a tenté un demi-tour car il avait oublié son masque n’est pas fondée! - L'impact économique dû au réchauffement climatique pourrait atteindre 30 000 milliars $ d'ici 2075. - La Chine, plus grand constructeur d’éoliennes, consomme encore 53% du charbon dans le monde

Extraits de la revue de presse de l’American Meteorological Society

Un regroupement international de 43 organismes météorologiques et climatologiques a publié un communiqué sur le climat à l’occasion du jour météorologique mondial le 23 mars dernier.  On y rappelle le réchauffement en cours, les désastres qui en découlent ou deviennent plus probables, et l’insuffisance des engagements pris jusqu’à maintenant.  Il est possible d’atteindre 1.5 degré C de hausse de température au cours de la prochaine décennie et 3C à la fin du siècle.   https://www.rmets.org/news/joint-international-climate-communique

On a déterminé que Hawaii est le meilleur endroit au monde pour admirer des arcs-en-ciel.  Ceci est dû à la présence abondante d’eau et de lumière et à la position particulière de l’archipel par rapport aux vents dominants, ainsi qu’au ciel clair entre les averses. Les arcs-en-ciel peuvent y durer plusieurs heures. https://www.smithsonianmag.com/smartnews-science/hawaii-best-place-earth-view-rainbows-heres-why-180977327/

Une étude britannique, basée sur les tendances déjà observées ainsi que sur les prévisions climatiques, indique que le risque de feu de forêt d’une sévérité attendue une fois par siècle pourrait survenir dans la plupart des années avant la fin du siècle.  En moyenne, on prévoit de telles conditions quatre jours par année.  https://www.sciencedaily.com/releases/2021/03/210324094708.htm

Un porte-conteneurs de 400 M coincé dans le canal de Suez a fait couler beaucoup d’encre depuis une semaine mais on a peu parlé des facteurs météorologiques en cause dans cet incident.  Une tempête de sable avec des vents de plus de 60 KM/H ont certainement rendu le pilotage difficile dans l’étroit canal.  (La rumeur selon laquelle le pilote a tenté un demi-tour car il avait oublié son masque n’est pas fondée. :-D  )  https://www.forbes.com/sites/marshallshepherd/2021/03/28/meteorology-tides-and-big-ship-stuck-in-the-suez-canal/

Extraits de la revue de presse d’Environnement et changement climatique Canada

L’installation de nouvelles éoliennes a atteint un record en 2020 avec 93 GW de capacité additionnelle pour un total de 742 GW jusqu’à maintenant, évitant déjà 1.1 milliard de tonnes de CO2 par année. Selon le Global Wind Energy Council il en faudrait le double chaque année pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, et jusqu’à 280 GW par année pour parvenir à la carboneutralité en 2050.  Ces projections ne semblent cependant pas tenir compte de l’énergie solaire et autres alternatives.   https://financialpost.com/pmn/business-pmn/global-wind-capacity-need-to-at-least-double-every-yr-to-limit-warming-gwec

Les académies nationales des sciences des États-Unis recommandent la recherche en géo-ingénierie pour rafraîchir l’atmosphère, comme par exemple la dispersion d’aérosols réfléchissants qui agiraient comme la poussière volcanique et empêcheraient une partie du rayonnement solaire d’atteindre la surface.  L’idée est loin d’être neuve mais jusqu’à maintenant le monde scientifique en général déconseillait ce genre d’approches à cause des effets secondaires possiblement nuisibles.  C’est l’urgence climatique qui amène ce retournement, assorti justement d’un appel à la prudence. https://www.reuters.com/article/us-climate-change-geoengineering/us-should-research-solar-geoengineering-to-fight-climate-change-but-exercise-caution-scientists-say-idUSKBN2BH2AN

Plus de 700 économistes internationaux déclarent que l’inaction, dans le domaine climatique, coûtera plus cher que les actions possibles maintenant.  En fait, 74% d’entre eux affirment qu’une action immédiate et draconienne est nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, contre 50% en 2015.  Au rythme actuel, les dommages économiques dus au réchauffement climatique atteindront 1700 milliards de dollars par an d’ici 2025, et environ 30 000 milliards d’ici 2075.  https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/2021-03-29/l-inaction-climatique-coute-plus-cher-que-la-prise-de-mesures-fortes.php

La Chine a beau être le plus grand constructeur d’éoliennes au monde en ce moment, avec 71.7 gigawatts (GW) de puissance additionnelle l’an dernier, ainsi que 48.2 GW dans le secteur solaire, elle consomme encore 53% du charbon dans le monde.  La consommation totale, de même que son pourcentage par rapport au monde, continuent de croître.   https://www.reuters.com/article/us-climate-change-china-coal-idUSKBN2BK0PZ

Extrait

Une étude britannique, basée sur les tendances déjà observées ainsi que sur les prévisions climatiques, indique que le risque de feu de forêt d’une sévérité attendue une fois par siècle pourrait survenir dans la plupart des années avant la fin du siècle.

Publications récentes


Dérèglements climatiques

Climat et mondialisation: les États-Unis à la croisée des chemins
Robert Mailhot
Il y a plus d’un an déjà, j’étais persuadé que les enjeux cl

Les dérèglements climatiques 3, L’atmosphère et les océans
Robert Mailhot
Voici le troisième volet de Belle et fragile, la fresque scientifique de Robert Mailhot sur l

Dérèglements climatiques, les régions polaires
Robert Mailhot
 Voici, dans ce premier article, un aperçu des découvertes scientifiques qui, au




Nos suggestions