• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    Pierre Lasserre


    Claudel Paul
    «Claude Ryan fait un grand rêve: "Vivre ensemble, prier ensemble, méditer ensemble pour l\'amélioration de la société sur la base des principes évangéliques, autant d\'éléments qui sont devenus pour un nombre croissant d\'entre nous un véritable mode de vie." Tel est un de ses vœux les plus chers, qu\'il énonce publiquement à la faculté des sciences religieuses de l\'université...

    Comte Auguste
    On s'est toujours moqué de ce spectateur d'Athalie demandant, au sortir de la représentation, «à quoi cela sert». Je n'ai pas d'intention de réhabiliter ce lourdaud. Sa question prouve qu'il n'avait pas pris de plaisir. Les belles choses justifient assez leur existence par le plaisir qu'elles donnent. «La fin de l'art, dit Poussin, est la délectation.» Auguste Comte est de cet avis. Mais...

    Claudel Paul
    Le faux Dieu change la souffrance en violence.Le vrai Dieu change la violence en souffrance. Simone WeilMolière a immortalisé le faux converti dans Tartuffe. Son trait dominant, l\'hypocrisie, d\'un mot grec signifiant jouer un rôle, mimer. Tartuffe effectivement se couvre du masque de la vertu pour mener à bien son entreprise de séduction d\'une femme mariée dont il tente de duper le mari....

    Reynolds Sir Joshua
    M. Louis Dimier vient de traduire et de publier les écrits, à peu près inconnus en France, du grand peintre anglais, Josué Reynolds. Cette publication, éditée en un beau volume par la maison H. Laurens, et précédée d'une savante et fine introduction du traducteur, offre, je vous prie de le croire, beaucoup plus et beaucoup mieux qu'une curiosité. C'est vraiment une tête très supérieure et...

    Ruskin John
    Si l'Anglais John Ruskin n'a pas encore conquis en France un nom égal aux noms de Tolstoï ou d'Ibsen, ce n'est pas faute de preneurs. Le livre que M. André Chevrillon, neveu et élève de Taine, a publié chez Hachette, sur la Pensée de Ruskin, s'ajoute, à toute une série d'études apologétiques, dont la plus agréable et, à mon sens, la plus substantielle, dans sa grâce et sa modération,...

    Barbey d'Aurevilly Jules
    Plus on le connaît, plus on s’indigne (si l’indignation en pareille aventure n’était naive) qu’une légende à laquelle, quoi qu’on en ait dit, il n’a nullement collaboré, dont il a souffert, et dont il arrive (je le sais, hélas !) qu’on soit innocemment dupe, lui ait composé je ne sais quelle figure d’excentrique et de bravache intellectuel.