• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    Friedrich Nietzsche


    Modernité
    POUR UNE CRITIQUE DE LA MODERNITÉ 1RENAISSANCE ET RÉFORME. — Que démontre la Renaissance? Que le règne de l' « individu » a ses limites. La dissipation est trop grande, il n'y a pas même la possibilité d'assembler, de capitaliser, et l'épuisement suit pas à pas. Ce sont des époques où tout est gaspillé, où l'on gaspille même la force qui devrait servir à amasser,...

    Modernité
    18.L'INDISCIPLINE DE L'ESPRIT MODERNE sous toute sorte d'apprêts moraux. — Les mots de parade sont: la tolérance (pour « l'incapacité de dire oui et non »); la largeur de sympathie ( — un tiers d'indifférence, un tiers de curiosité, un tiers d'irritabilité maladive); l'objectivité ( — manque de personnalité, manque de volonté, incapacité d'« amour »); la « liberté » à...

    Nietzsche Friedrich
    INTRODUCTIONEn présentant aujourd'hui, dans son intégrité, au public français, le dernier écrit de Frédéric Nietzsche nous obéissons surtout à un devoir de piété. Durant les semaines qui précédèrent sa maladie une des préoccupations dominantes du philosophe fut, en effet, de voir Ecce Homo traduit dans notre langue. Il était las d'être méconnu dans sa propre patrie, las...

    Nietzsche Friedrich
    1Mes impossibilités. — Sénèque : ou le toreador de la vertu. — Rousseau; ou le retour à la nature in impuris naturalibus. — Schiller : ou le Moral-Trompeter von Sæckingen 1. — Dante : ou la hyène qui fait des vers dans les tombes. — Victor Hugo : ou le phare au bord de la mer du non-sens. — Liszt : ou l’école de la facilité, du style courant... après...

    Nietzsche Friedrich
    Casuistique de psychologue. — Celui-ci connaît les hommes : pourquoi donc étudie-t-il les hommes? Il ne veut pas obtenir sur eux de petits avantages, ni même de grands, — c’est un homme politique!... Celui-là connaît aussi les hommes : et vous dites qu’il ne veut rien en tirer pour lui-même; c’est, dites-vous, un grand « impersonnel ». Voyez donc de plus près Peut-être veut-il même...

    Nihilisme
    Passage fameux où le philosophe aborde la question de la mort de Dieu. Source: Le gai savoir. Cité d’après la traduction de Pierre Klossowski (Club français du livre, 1957; Union générale d’éditions, coll. 10/18, p. 208-210)

    Wagner Richard
    Avant-proposJe vais m'alléger un peu. Ce n'est pas par pure méchanceté que, dans cet écrit, je loue Bizet aux dépens de Wagner. J'avance, au milieu de beaucoup de plaisanteries, une chose avec quoi il n'y a pas à plaisanter. Tourner le dos à Wagner, ce fut une fatalité pour moi; aimer quelque chose ensuite, une victoire. Personne n'a peut-être été mêlé à la « wagnérie » plus...

    Mal
    Aphorisme tiré de l'ouvrage Le gai savoir. Évoque le caractère essentiel de la négativité pour assurer tout croissance féconde.