• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    Chronique des lettres françaises


    Amiel Henri-Frédéric
    Les Nouveaux fragments du journal inédit d’Amiel, qui vont paraître en librairie, et dont la Nouvelle Revue française n’avait publié que l’épisode principal, éclairent mieux le cas d’Amiel amoureux.Amiel était parvenu à l’âge de trente-neuf ans quand il fut déniaisé par une personne à la fois divorcée et veuve. Celle qu’il appelle « Philine » fit les...

    Laforgue Jules
    Sans vouloir exagérer son importance, il convient, si l’on veut bien comprendre Laforgue, d’examiner sa timidité, qui ne fut point d’un être sans énergie et sans courage, comme c’est le cas des timides inintelligents et paresseux, mais inhérente à son excessive sensibilité.On peut deviner cette timidité de Laforgue à quelques faits significatifs : à l’entendre...

    Dostoïevski Feodor Mikhailovich
    La nouvelle génération des écrivains russes, les Pilniak, les Ivanov, etc. vit sous l’influence de Dostoïevski; les critiques étudient son œuvre et ont signalé l’influence qu’exerça sur lui un autre écrivain de génie : Balzac. Le premier travail signé de Dostoïevski est, en effet, une traduction d’Eugénie Grandet (1844). Balzac était alors le romancier à la mode...

    Fauré Gabriel
    À l’encontre du mépris voué par beaucoup de musiciens aux tendances littéraires de leur époque, Gabriel Fauré, qui vient de mourir, offrait l’exemple d’une intelligence en contact constant avec les productions les plus nobles de son temps. De 1865 à nos jours, son œuvre mélodique restitue l’image véridique des inclinations et des variations littéraires...

    Guerre
    Joseph de Maistre se refusait à flatter les hommes; il aimait le paradoxe; aussi, l’a-t-on jugé sur les apparences sans reconnaître son bon sens, son esprit pratique et réaliste. C’est ainsi qu’on a fait de lui un militariste farouche. Or, la guerre lui apparaissait comme le scandale de la raison; il la jugeait antihumaine, philosophiquement incompréhensible, la...

    Lecture
    M. Valery Larbaud, subtil ami de la lecture, pense rehausser ce goût à ses propres yeux et lui gagner des adeptes en le présentant comme un vice. Ce raffinement d’immoralité imaginaire est du moins inoffensif. L’essentiel est de lire, et surtout de savoir lire. C’est bien l’avis de M. Valery Larbaud, qui apporte des vues ingénieuses dans cet article de Commerce....

    Venise
    La Venise de Candide, des Lettres du Président de Brosses, des Confessions est une Venise joyeuse et frivole; celle des romantiques est mélancolique. C’est que du XVIIIe siècle à 1840, Venise a perdu son indépendance et inspiré Byron qui a tiré de la tristesse même de la ville une poésie nouvelle. Les petits romantiques, traitant le thème vénitien, ont subi l’influence de...

    Laforgue Jules
    En donnant sa démission de lecteur français auprès de l’impératrice d’Allemagne Augusta (femme de Guillaume Ier), Amédée Pigeon faisait agréer (1881) comme successeur J. Laforgue, un jeune poète alors inconnu, qui lui était recommandé par P. Bourget et Ch. Ephrussi, directeur de la Gazette des Beaux-Arts. Laforgue, né à Montevideo (1860) d’une famille émigrée, avait fait...

    Mallarmé Stéphane
    Pour Paul Claudel, Mallarmé, avec Baudelaire et Poe, appartenait à la tradition d’Hamlet. « Il s’est trouvé au XIXe siècle une lignée parfaitement déterminée de trois poètes, dont la grande nuit métaphysique, qui est non pas le néant mais le silence de la lumière (Dante) était pour ainsi dire le climat spirituel, elle formait la condition même de leur parole et de leur œuvre,...

    Michelet Jules
    M. G. Monod a étudié – à diverses reprises – les relations de Michelet avec l’Allemagne; les relations du grand historien avec l’Angleterre ne sont pas d’un intérêt moindre : Michelet a connu l’Angleterre avant l’Allemagne et ses manuscrits inédits, conservés au Musée Carnavalet, permettent de suivre dans le plus grand détail les vicissitudes de...

    Mérimée Prosper
    Elle porte sur trente années et, toujours narquoise, enjouée, brillante d’intelligence et de vie comme toutes les lettres de l’auteur de Carmen, révèle une face peu connue de sa prodigieuse activité. On sait que Mérimée était inspecteur des monuments historiques, et, comme tel, joua un rôle considérable dans l’organisation défensive des monuments de notre art roman et ogival...