Impression du texte

« Oui, les enfants chambardent nos existences. Le malheur veut que nous nous chargions de leur éducation, au lieu de leur laisser faire la nôtre. Et tout le malheur vient de là. » Parmi les témoignages des écrivains contemporains sur l’enfant, celui de Christiane Singer mérite une attention particulière, en raison de l’éco anxiété des enfants de la nature dénaturée. Elle célèbre l’enfant vivant, celui qui est encore capable de cette « intuition que le sacré est partout, de cet émerveillement premier », creusant en lui une seconde dimension qui le protégera contre le conformisme, qui assurera sa créativité et son aptitude à l’amour dans les autres âges de sa vie les livres

Actualités & Agenda
Dans un livre intitulé The Power of Disability, Al Etmanski, un chef de file dans l’innovation sociale au Canada, présente une galerie de personnes handicapées qui...
L’argile fut la première matière plastique. Le façonnage et la cuisson de cette terre en vue d’en faire des récipients a marqué une...
Simon Nadeau est l’auteur d’un roman, L’art de rater sa vie, qui a suscité notre admiration. Suite à notre demande de participer à notre réflexion sur...
Je dis seulement qu'il y a sur cette terre des fléaux et des victimes et qu'il faut, autant qu'il est possible, refuser d'être avec le fléau.
Incarnation, admiration, civilisation, l’œuvre de l’ethnohistorien Michel Lessard correspond parfaitement à ces trois thèmes de la présente lettre.


Dons reçus (2019-2020):6100$
Objectif: 25 000$


Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




TEST C