• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    « Le général suivait de très près ce qui se passait au Québec. Sa visite n’avait rien d’improvisé », explique le politologue Denis Monière, qui vient de mettre au jour de nouveaux documents prouvant une fois de plus que le président français n’avait rien laissé au hasard. Le dimanche précédant son départ, il déclare d’ailleurs à son gendre André de Boissieu : « Je compte frapper un grand coup. Ça bardera, mais il le faut. C’est la dernière occasion de réparer la lâcheté de la France. »

    (...)

    On sait maintenant que cette allocution était prévue depuis des semaines. Une note de la Direction Amérique du Quai d’Orsay, mise au jour par Denis Monière, précise deux mois avant l’arrivée du général qu’un « discours du général de Gaulle du balcon » était bien prévu. Le 27 juin, un mois avant le discours, un programme précise aussi que « le général s’adresse[ra] à la foule du haut d’une terrasse dominant la place ».

    Mais, ce n’est pas seulement le discours qui avait été prévu de longue date. C’est aussi son contenu. Denis Monière a découvert une note diplomatique de l’ambassadeur de France, François Leduc, à son ministre des Affaires étrangères Couve de Murville dans laquelle il faisait état d’une dépêche de l’AFP selon laquelle « le voyage du président français au Canada serait une mission destinée à encourager le séparatisme canadien-français ». Le 19 juillet, la Direction Amérique prévient d’ailleurs l’ambassade que « le discours le plus marquant à Montréal sera celui de l’hôtel de ville ».

    (...)

    Alors, pourquoi toutes ces rumeurs d’improvisation ? « Rien dans tout cela n’a été improvisé, dit Denis Monière. Les documents sont très clairs. De Gaulle s’apprêtait même à aller défendre le droit à l’autodétermination du Québec devant Pearson à Ottawa. Il n’était pas du genre à adapter son discours selon les circonstances. Laisser penser que ses mots avaient dépassé sa pensée, qu’ils étaient liés à la fatigue et à l’enthousiasme du moment, permettait de minimiser l’affaire. »

    Christian Rioux, « "Ça bardera, mais il le faut!" affirmait de Gaulle en 1967», Le Devoir, 22 juillet 2017

    Loading
    Actualités & Agenda
    L’esprit des « Rouges » - Le projet d’union canadienne de 1867 a suscité, on l’oublie souvent, une vive opposition au Bas-Canada de l’époque, comme...
    La garde civile a arrêté treize hauts responsables de l'exécutif de la région de Catalogne, mercredi. Le pouvoir central avait déjà mis sous tutelle,...
    En tournée de conférence au Québec, le philosophe Jean-Jacques Wunenburger a été invité à faire une causerie à North Hatley le dimanche ...
    Certes, Facebook ne le dirait jamais de cette façon. Mais les algorithmes ont pour but d’effacer le libre arbitre, de soulager les être humains du fardeau d’avoir...
    « Le général suivait de très près ce qui se passait au Québec. Sa visite n’avait rien d’improvisé », explique le politologue...

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.