• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.

    Information concernant la reproduction des documents

    L’accès à nos documents demeure gratuit, mais on pourra lire désormais cet avertissement au bas de chacune de nos pages : reproduction ou utilisation interdites, incluant à des fins éducatives. Adresser toute demande d’autorisation à Copibec.

    Cela veut dire que toute reproduction ou utilisation est sujette à une autorisation. Que vous soyez au Québec, au Canada, en France ou ailleurs dans le monde, seule Copibec gère nos droits d’auteur et peut accorder une telle autorisation. Si votre établissement ou organisme possède une licence avec Copibec, les reproductions ou utilisations conformes à la licence sont couvertes par celle-ci et n’engendrent pas de coûts additionnels. Vous devez cependant déclarer cette reproduction ou utilisation à Copibec soit par le biais de Savia, le système de gestion en ligne de Copibec, ou du formulaire de déclarations si vous êtes enseignant dans un établissement scolaire sondé. Voici le lien vers le site de libération des droits de Copibec : https://admin.copibec.qc.ca/fr/Account/LogOn

    Nous espérons que les autres seront heureux de payer les droits, voyant là une occasion de soutenir un éditeur en ligne dont ils apprécient les textes au point de les reproduire.

    ***

    Une première étape vient d’être franchie au Québec en direction d’une politique d’édition en ligne sur Internet. Depuis des années, Copibec défend les intérêts des auteurs et des éditeurs de livres et de revues en prélevant, pour les remettre aux intéressés, des droits sur les pages reproduites notamment dans les maisons d’éducation de niveau secondaire, collégial et universitaires du Québec. Copibec gère également certains types de publication sur Internet, dont les sites de l’Agora rassemblés dans le portail Homo Vivens. Nos nombreux collaborateurs bénévoles seront les premiers à profiter de cette mesure : Ils auront droit à 100 % des sommes versées par Copibec.

    Pourquoi ne vendons-nous pas nos textes comme font les éditeurs? Combien d’entre eux pourraient produire leurs livres sans les subventions qui leur sont accordées par les deux gouvernements? Les éditeurs sur Internet n’ont droit à aucune de ces subventions, pas même à un pourcentage, si faible soit-il. »

    Il y a une autre raison plus déterminante. Dans un marché dominé par le tandem Wikipedia Google, un portail encyclopédique comme le nôtre n’aurait eu aucune chance de survivre, voire de démarrer en vendant ses dossiers. Au début de la décennie 1930, le Canada mis fin énergiquement au monopole américain sur la radio en créant la Société Radio-Canada, qu'il a utilisée ensuite dans le même esprit pour protéger la télévision nationale contre l’empire voisin. Aucune mesure protectionniste du même genre n’a été jugée nécessaire dans le cas d’Internet. Le néo-libéralisme et la mondialisation avait préparé le terrain. Dans cet univers numérique, même un pays comme la France est un nain.

    Loading

    60%
    Dons reçus (2016-2017): 11 937$
    Objectif (2016-2017): 20 000$


    Nous avons reçu 18 600$ lors de la campagne 2015-2016. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2016-2017, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.