• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Buenos Aires

    Description

    Ville d'Argentine, la capitale du pays.

    "Et la ville, à présent, est comme le plan
    De mes humiliations et de mes déroutes;
    Du seuil de cette porte j'ai vu les crépuscules
    Et près de ce marbre j'ai attendu en vain.
    Ici la veille incertaine et l'aujourd'hui distinct
    M'ont accordé les occasions communes
    À toute destinée humaine; ici mes pas
    Tissent leur labyrinthe indéfini
    Ici la cendre du soir attend
    Le fruit que doit lui offrir le matin;
    Ici dans l'ombre finale, non moins vaine,
    Disparaîtra mon ombre légère.
    Ce n'est pas l'amour qui nous unit, mais la crainte;
    C'est pourquoi sans doute je l'aime tant."

    Jorge Luis Borges, Revue Liberté, no 171, Juin 1987, traduction Jean-Claude Masson.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Louis-Antoine de Bougainville
    Argentine, Amérique du Sud, Amérique latine, jésuites
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.