Faits saillants, 4 janvier 2022

Gérard Croteau

La croissance de la capacité informatique et l'amélioration des modèles numériques de prévision donnent l'impression qu'on pourrait automatiser complètement la production des prévisions, mais ce n'est pas le cas. - Le lendemain de Noël le mercure a atteint 19.4 degrés C sur l'île de Kodiak, au sud de l'Alaska - Moins de deux mois après les inondations dévastatrices en Colombie Britannique, une vague de froid inédite fait chuter le mercure jusqu'à -16C dans la vallée du Fraser.

Extraits de la revue de presse de l’American Meteorological Society
La croissance de la capacité informatique et l'amélioration des modèles numériques de prévision, depuis plusieurs décennies, donnent l'impression qu'on pourrait automatiser complètement la production des prévisions, mais ce n'est pas le cas. Les prévisions automatisées fonctionnent très bien par beau temps ou dans des situations ordinaires, pour ainsi dire, mais dans le cas des événements inhabituels ou à impact significatif l'intervention humaine est encore nécessaire pour offrir au public les meilleures prévisions possibles. https://www.wired.com/story/weather-forecasting-artifical-intelligence/

L'année 2021 était très chargée en événements météorologiques extrêmes. On constate que de tels événements surviennent plus rapidement et plus intensément que toutes les projections ne le laissaient entendre, et qu'il est très difficile de prévoir la nature exacte et l'endroit où chacun d'eux se manifestera. Puisque les émissions de carbone n'ont pas ralenti de façon significative et que la tendance au réchauffement global se poursuit, il est vraisemblable que l'année 2022 ne soit pas plus clémente de ce point de vue. https://www.axios.com/extreme-weather-worsens-2022-60a587ab-1868-4d46-aa3c-8a33781c9122.html

Le lendemain de Noël le mercure a atteint 19.4 degrés C sur l'île de Kodiak, au sud de l'Alaska.  Non seulement c'était plus chaud qu'au sud de la Californie mais c'est aussi la température la plus chaude observée en Alaska à ce jour en décembre, alors qu'il n'y a que six heures d'ensoleillement par jour.  Des records de précipitations ont aussi été notés par endroits dont Fairbanks.  https://www.cnn.com/2021/12/29/weather/kodiak-alaska-december-warm-record-climate/index.html

Extraits de la revue de presse d’Environnement et changement climatique Canada
Moins de deux mois après les inondations dévastatrices en Colombie Britannique, une vague de froid inédite fait chuter le mercure jusqu'à -16C dans la vallée du Fraser. Les installations locales n'étant pas conçues pour de tels froids on rapporte des problèmes de gels de tuyauterie et pannes d'équipement, et les fermiers doivent s'acharner pour sauver fermes et bétail. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1851487/froid-fermiers-cb-inondations-meteo-abbotsford

Extrait

Moins de deux mois après les inondations dévastatrices en Colombie Britannique, une vague de froid inédite fait chuter le mercure jusqu'à -16C dans la vallée du Fraser. Les installations locales n'étant pas conçues pour de tels froids on rapporte des problèmes de gels de tuyauterie et pannes d'équipement, et les fermiers doivent s'acharner pour sauver fermes et bétail.

Publications récentes


Dérèglements climatiques

La gestion de l'urgence climatique et le Canada? un désastre!!!
Robert Mailhot
En 2020, le Canada s'est classé au 55e rang des 61 pays évalués au niveau d

Climat et mondialisation: les États-Unis à la croisée des chemins
Robert Mailhot
Il y a plus d’un an déjà, j’étais persuadé que les enjeux cl

Les dérèglements climatiques 3, L’atmosphère et les océans
Robert Mailhot
Voici le troisième volet de Belle et fragile, la fresque scientifique de Robert Mailhot sur l

Dérèglements climatiques, les régions polaires
Robert Mailhot
 Voici, dans ce premier article, un aperçu des découvertes scientifiques qui, au




En marge de la Conférence de Glasgow