Faits saillants, 13 avril 2021

Gérard Croteau

Les astronomes s’inquiètent des effets du réchauffement climatique sur leur travail. - Les conflits armés plus probables lors de périodes de perturbations climatiques. - L'été est passé de 78 à 95 jours dans l’hémisphère nord entre 1950 et 2011. - Google, McDonalds et Walmart demandant de doubler les cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Extraits de la revue de presse de l’American Meteorological Society

Les astronomes s’inquiètent des effets du réchauffement climatique sur leur travail.  La température plus élevée, les fluctuations amplifiées des courants-jets, et les changements dans la distribution des nuages risquent de rendre le ciel moins clair.  Un très grand télescope au Chili a été construit au meilleur emplacement continental au monde pour la clarté du ciel, en 1990, et déjà la différence est perceptible.  https://eos.org/articles/making-the-universe-blurrier

L’étude des données historiques des sept premiers siècles de notre ère démontre que les conflits armés dans la péninsule coréenne étaient deux fois plus probables lors de perturbations climatiques telles que sécheresses ou pluies excessives qu’à d’autres périodes.   https://phys.org/news/2021-04-ancient-history-weather-war.html

Une sécheresse intense, des incendies records, et finalement des inondations ont laissé le souvenir d’un été noir en Australie l’an dernier.  Et il ne s’agissait pas d’un hasard.  Les incendies sont évidemment plus probables lors d‘une sécheresse, et on constate que même des pluies modérées peuvent causer des inondations sur une terre ravagée par les incendies.  Il faudra tenir compte de ces interactions à l’avenir.   https://www.theguardian.com/news/2021/apr/13/australia-black-summer-severe-weather-bushfire-flooding-polluted-rainfall

Extraits de la revue de presse d’Environnement et changement climatique Canada:

L’obligation imposée aux entreprises et institutions financières de dévoiler leurs risques face aux changements climatiques va provoquer des investissements majeurs selon John Kerry, envoyé spécial américain sur le climat.  Le président Biden s’apprête à émettre une directive à ce sujet, haussant les États-Unis au niveau de la Communauté européenne où c’est déjà le cas.  Ces risques incluent autant la dévalorisation d’actifs vulnérables que la menace de désastres devenant plus probables.  Le Fond monétaire international collabore avec le groupe des 20 économies majeures pour établir une pratique uniforme dans la déclaration des risques.  https://financialpost.com/pmn/business-pmn/climate-risk-disclosure-requirements-will-spark-huge-investments-u-s-official

Le réchauffement des océans et l’absorption de CO2 causent l’acidification de l’eau, la baisse du taux d’oxygène dissous et des vagues de chaleur marines dans les trois océans qui bordent le littoral canadien.  En Arctique on observe aussi la diminution importante de la glace de mer en été.  Ces effets se propagent et perturbent les écosystèmes marins pour plusieurs décennies.  On note déjà des espèces en déclin et on s’inquiète pour plusieurs autres qui pourront difficilement s’adapter au manque d’oxygène, y compris dans le golfe du St-Laurent.   https://www.ledevoir.com/societe/environnement/598402/environnement-les-oceans-canadiens-plus-que-jamais-en-eaux-troubles 

En moyenne, l’été est passé de 78 à 95 jours dans l’hémisphère nord entre 1950 et 2011, avec des variations importantes et irrégulières.  On aurait aimé connaître les critères utilisés pour déterminer le début et la fin de la saison mais ce n’est pas précisé dans l’article.  Non seulement l’hiver, mais le printemps et l’automne se sont aussi raccourcis.  Si la tendance se poursuit on aura des étés de six mois en 2100.  Ça peut sembler être positif mais les impacts risquent de nuire à la flore et la faune.  https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1784431/climat-saisons-hemisphere-nord-2100

Merci Robert Mailhot pour les liens suivants:

Non seulement les microplastiques, résidus provenant de cosmétiques ou de vêtements, forment une pollution durable dans l’eau mais voilà qu’on découvre qu’ils servent de repaires aux bactéries pathogènes.  La plupart d’épuration des eaux ne sont pas équipées pour les éliminer et les rejettent à l’eau pour alimenter éventuellement les continents de plastique existants dans les océans, où ces colonies bactériennes, à long terme, menacent la santé aquatique et humaine.  De plus, la proportion de bactéries résistantes aux antibiotiques est 30 fois plus importante sur ces particules que sur du sable. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/mer-agents-pathogenes-adorent-microplastiques-ce-nest-pas-bonne-nouvelle-54156/

Un tiers de la banquise de l’Antarctique risque de s’effondrer à cause du réchauffement climatique, soit un demi-million de KM2, si le rythme actuel des émissions de carbone se poursuit.  Limiter le réchauffement à 2C réduirait cependant la zone à risque de la moitié. https://www.cnews.fr/environnement/2021-04-11/rechauffement-climatique-un-tiers-de-la-banquise-antarctique-pourrait

Un regroupement de 300 entreprises majeures, incluant Google, McDonalds et Walmart, ont signé une lettre conjointe demandant au président Biden de pratiquement doubler les cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux cibles antérieures proposées par l’ex-président Obama. Il faudrait donc annoncer près de 50% de réductions avant le sommet mondial sur le climat le 22 avril.  Les signataires jugent cet objectif à la fois ambitieux et réaliste, même s’il heurte de front le parti républicain qui leur est généralement favorable.  https://nyti.ms/32c1cXu

Extrait

Google, McDonalds et Walmart, ont signé une lettre conjointe demandant au président Biden de pratiquement doubler les cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux cibles antérieures proposées par l’ex-président Obama.

Publications récentes


Dérèglements climatiques

La gestion de l'urgence climatique et le Canada? un désastre!!!
Robert Mailhot
En 2020, le Canada s'est classé au 55e rang des 61 pays évalués au niveau d

Climat et mondialisation: les États-Unis à la croisée des chemins
Robert Mailhot
Il y a plus d’un an déjà, j’étais persuadé que les enjeux cl

Les dérèglements climatiques 3, L’atmosphère et les océans
Robert Mailhot
Voici le troisième volet de Belle et fragile, la fresque scientifique de Robert Mailhot sur l

Dérèglements climatiques, les régions polaires
Robert Mailhot
 Voici, dans ce premier article, un aperçu des découvertes scientifiques qui, au




Nos suggestions