La demande d'énergie devrait augmenter fortement dans les pays en développement

Energy Information Administration (É.-U.)
Résumé d'un rapport de l'Energy Information Administration des États-Unis.
La demande d'énergie des pays en développement, notamment des pays asiatiques, devrait presque doubler (91 %) au cours de la période allant de 2001 à 2025, étant donné que l'économie et la population de ces pays augmentent plus vite que celles des pays industriels. C'est du moins ce qui ressort du rapport 2004 sur les perspectives mondiales en matière d'énergie que l'Administration d'information sur l'énergie (EIA), qui relève du ministère américain de l'énergie, a rendu public le 14 avril.

En revanche, l'augmentation de la demande d'énergie ne devrait être que de 33 % dans les pays industriels et de 54 % dans le monde entier. Selon le rapport, la part des pays en développement dans la demande mondiale d'énergie atteindra 43 % en 2025, soit seulement 2 points de pourcentage de moins que la part des pays industriels.

Il est probable que la consommation de charbon et de pétrole augmentera considérablement dans les pays asiatiques, notamment en Chine et en Inde, qui auront aussi de plus en plus recours à l'énergie nucléaire.

Si le gaz naturel est la source d'énergie primaire dont la croissance est la plus rapide, le pétrole demeure le combustible prédominant. Quelque 57 % de l'accroissement de la demande de pétrole seront dus aux Etats-Unis et aux pays en développement asiatiques. L'EIA s'attend néanmoins que les cours du pétrole baissent après 2004 pour passer à 25 dollars le baril (si l'on ne tient pas compte de l'inflation) et pour ensuite augmenter lentement.

Le charbon continuera d'être la source prédominante d'énergie pour la production d'électricité, en particulier en Chine qui compte d'importants gisements de ce combustible, mais peu d'autres sources d'énergie.

On s'attend que plus de la moitié de l'augmentation des émissions de gaz carbonique, qui contribuent au réchauffement de notre planète, ait lieu dans les pays en développement où la consommation d'énergie devrait augmenter fortement.

Selon l'EIA, même si les pays industriels s'efforcent de réduire leurs émissions de gaz carbonique, il est probable que ces émissions s'accroîtront considérablement dans le monde en raison de l'utilisation croissante par les pays en développement du charbon et d'autres combustibles fossiles.

Diffusé par le Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat américain - 14 avril 2004
Site Internet : http://usinfo.state.gov/francais/

Autres articles associés à ce dossier




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ