Articles


L'homme qui pleurait devant la beauté

Jean- Philippe Costes
Je réponds à votre invitation en vous envoyant deux textes de ma composition. Le premier, de facture classique, est un bref éloge de L'homme au bras d'or, d'Otto Preminger. Le second, plus "original", est un petit po&eg