• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



     

    Une vue du Cimetière de Notre-Dame-des-Neiges, Montréal, le 27 mai 2012

    par Cephas © Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0

    *****************

    Une réalité incontournable
     
     

    La mort existe, inévitable et irréversible ! Il y a la mort. Mort il y a.

     

    Effectivement, la mort est une réalité incontournable à laquelle chacun est confronté, qu’il s’agisse de la mort de ses proches ou de sa propre mort. Elle est très présente dans les médias. La mort est bavarde! On n'a qu'à regarder le nombre des pages consacrées à la mort de personnalités du domaine public, sportif ou artistique, à la mort des victimes de la route, du crime ou de la guerre.

    Mais on peut aussi bien dire que la mort n'existe pas, car elle n'est rien, elle est vide ou néant. Cependant, les gens meurent autour de nous. Ils meurent tantôt seuls tantôt en grand nombre. Nous en sommes témoins. Et notre tour viendra. Il est légitime d'avoir peur de mourir, parce que mourir, c'est aussi souffrir et s'aventurer dans l'inconnu, c'est non seulement cesser de vivre, mais aussi cesser de bien vivre, de bien vivre ensemble.


    Depuis les années 60, on assiste à une prolifération des discours sur la mort dans la littérature tant scientifique que populaire. On observe, dans divers milieux du savoir, l’éveil simultané d’une curiosité intellectuelle, accrue et renouvelée, autour de la mort. La mort est devenue un sujet dont on peut et dont on veut de nouveau parler, même s’il est trop tôt pour discerner, dans cet intérêt partagé, des signes évidents d’une redécouverte de la mort ou d’une prise de conscience collective à l'égard de la mort comme étant étroitement liée à la vie. Le déni ou l'évitement de la mort demeure manifeste dans les comportements contemporains. Les femmes et les hommes ont tendance à vivre et à agir comme si la mort ne pouvait pas les atteindre personnellement. La mort est muette! (suite)
    Loading

    colloque organisé par la Fédération Écomusée de l’Au-Delà, en collaboration avec la Société québécoise d’ethnologie.

    L'avenir des cimetières du Québec

    Actes du colloque 
     Présidé par Jean Simard,  Société québécoise d’ethnologie; Animé par Jean Robert Faucher,  Consultant en patrimoine culturel; Université Laval, Pavillon Alphonse Desjardins; 31 octobre et 1er novembre 2013. Communications écrites de Jean Simard, Jacques Dufresne, Claudine Filion-Dufresne,Gilles Lebescat, Nathalie Hamel, Yvon Rodrigue Gilles Hotte.

     

    Actes de la table ronde du 24 mai 2014 à Sherbrooke

    Devrait-on interdire la dispersion des cendres de personnes incinérées et obliger les familles à les déposer dans des cimetières?

    Afin de discuter de cette question et de ses conséquences, la Fédération Écomusée de l’Au-Delà a organisé une table ronde à laquelle participaient André Lépine, professeur retraité en thanatologie et ancien propriétaire d’entreprises funéraires, fervent défenseur de l’idée d’imposer le dépôt des cendres dans un cimetière; Alain Tremblay, fondateur de l’Écomusée de l’Au-Delà, qui s’oppose à l’idée de contraindre la population à déposer les cendres dans les cimetières, et le philosophe Jacques Dufresne, qui, pour sa part, s’est demandé si la popularité de la crémation ne serait pas un signe de la rupture du lien des humains avec la nature....

     

    Semaine de la prévention du suicide

    Du risque, des sports et de la mort

    Éric Volant

    La sécurité est un absolu dans nos sociétés. Tout autour de nous doit fonctionner comme une machine parfaite. Et en même temps, les activités physiques à hauts risques, les sports violents ou extrêmes, sont de plus en plus populaires, ils font même leur entrée aux Jeux olympiques. Dans notre dossier sur le risque, nous répondons à plusieurs des questions que soulèvent cette contradiction. Voici l'opinion d'Éric Volant : «Vivre plus dangereusement à des moments choisis de l’existence peut constituer un excellent remède contre la banalité du quotidien. C’est d’ailleurs le sens de la fête qui, par sa démesure, exprime la joie de vivre. Mais quand l’excès occupe brusquement toute la scène, la vie courante devient tout entière risquée. Ainsi, en jouant,...

     

    Il s'est rapproché de la mort à un moment où tout nous en éloigne

    Mort d'Éric Volant

    L'éditeur de ce site, notre ami Éric Volant, est mort sereinement à Montréal lundi le 9 septembre après avoir reçu, chez lui et à l'hôpital Notre-Dame, des soins dont il s'est montré très reconnaissant. Outre de nombreux parents et amis, il laisse dans le deuil sa chère compagne, Esther Labelle, et les nombreux lecteurs de ce site, deuxième vie d'une oeuvre d'abord publiée sur papier et dont nous préparons la troisième vie, en ligne.  «Les morts ne sont pas absents, ils sont invisibles«,disait Victor Hugo. La présence d'Éric continuera de nous inspirer.  Jacques Dufresne, éditeur du Portail Homo Vivens.

     

    Dernières modifications

    Testament biologique (directives fin de vie anticipées)

     « Le testament biologique (directives de fin de vie)Un document indispensable et complémentaire au mandat en cas d’inaptitude »par Jean-Daniel Hacala, avocat et Marc G&e...
    2013-10-25

    Le déni de la mort

    Patrick BaudryProfesseur de sociologieUniversité Bordeaux 3Le déni de la mort est une notion introduite par Louis-Vincent Thomas. Il m’a semblé important de préciser ...
    2013-10-25

    La mort désirable

     La mort désirable   Sur moi le matin sourd tombe comme une chape.Je n’ose même croire à l’éveil des lilas.Rien ! sinon dans la peine accroch...
    2013-06-07

    Jamais plus!

    Jamais plus ! les frissons et les mains qu'on adore,Le doux cri qui s'élève aux ferveurs des baisers.Jamais plus ! non jamais ! notre idylle sonoreDont nous gardions la bouche et le coeu...
    2013-06-07

    Le Détroit de Magellan

                 Chili sud 570, jpg                 Ch...
    2013-05-14