• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Jackson Pollock

    Gérald Brault

    Dans son recueil de poèmes Chercheurs de tête I (Montréal, Les Productions de l'Aurore, 1996), Gérald Brault, peintre, consacre une page à son ami peintre Jackson Pollock.
    JACKSON POLLOCK
    L'as du dripping venu du Wyoming
    S'amène en boxeur de couleurs dans le ring
    Sur la toile immense comme l'Ouest
    Il trace à l'américaine l'Action Painting
    De son poing sans BRUITS dans l'herbe
    Il met K.O. le motif des peintres anciens

    Inventeur pulsif de la peinture-bataille
    Il bouge comme boxeur devant la toile
    Déjà au plancher elle rend l'âme
    Alors que la FEMME DE LA LUNE
    Coupe le cercle réchampisseur d'azur
    Puis il empâte le blanc PASIPHAÉ

    Une gicleuse neige océane
    En promenade ophidienne tourmente la toile
    Pollock se saoule à fond dans NIGHT MlST
    Dans la dérive graffitienne des pigments
    Les navires du geste fendent les glaces
    Jackson se réchauffe au feu amérindien

    Face aux grandes toiles devenues voiles
    Les sirènes houleuses font des vagues
    Ce grand navire balafré de couleurs
    Balotte sur les flots comme le radeau de la Méduse
    Dans un bleu tango Pollock joue du foc
    Pour retenir le vaisseau dans les eaux-mères

    Quittant ces blêmes navigations insulaires
    Jackson étreint le noir des routes
    Cernant de près son amie Lee Krasner
    En déroute face à tant de heurts

    Un choc fatal coupe leur bonheur
    À l'heure où sonne la renommée
    Trop angoissé Jackson rend l'âme esseulé
    Incapable de vivre plus loin ce cruel voyage
    Il quitte à cette heure de gloire américaine
    L'École de New York devenue depuis mondaine

    Jackson dans les nuits mexicaines
    Pleure ses amours amérindiennes
    Ses grandes terres du Texas de la Californie
    Où poussent désormais les nouveaux défis
    De peindre un monde sans tuerie
    Qui puisse chanter librement la lumière
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30
    Loading

    Documents associés

    • Jackson Pollock
    • JACKSON POLLOCK L'as du dripping venu du Wyoming S'amène en boxeur de couleurs dans le ring Sur la...