• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    La puissance contre la perfection

    Philippe Grasset ou les identités contre le Système

    Mario Pelletier

    Voici une grande fresque historique qui explique aussi bien les catastrophes écologiques que les guerres actuelles en montrant comment le choix, au début de la révolution industrielle, d'un développement basé sur l'énergie fossile, a été déterminant; comment une logique de feu, de puissance, via l'Allemagne d'abord puis via les États-Unis a prévalu contre une logique de perfection d'origine latine; comment enfin la guerre de 1914-1918 a marqué cette époque.

    Piketty, François et la relance du débat sur les inégalités

    Stéphane Stapinsky

    Pour Robert Reich, le 1%, en cherchant à éviter le débat sur les inégalités, veut tout simplement masquer le fait que l’enrichissement des plus riches est lié à leur mainmise sur le pouvoir politique – ce qui correspond à la thèse de Piketty, suivant laquelle le retour des inégalités après 1980 est dû, en grande partie, aux changements économiques, surtout dans les domaines de l'impôt et de la finance :

    Le Capital de Piketty ou quand l'impôt servait la démocratie,

    Marc Chevrier

    Il fallait un Français pour raconter aux Américains leur propre histoire économique, qu'ils avaient vite fait d'oublier, reconvertis depuis les années 1970 aux sirènes du néo-libéralisme. En lisant le livre de Piketty, on voit mieux les ravages de la mentalité post-historique de l’homme obnubilé par le présent qui a aboli en lui « tout souvenir d’un passé plus riche » ou inspirant.

    Faut-il ostraciser Pierre Karl Péladeau?

    Jacques Dufresne

    Au Québec, un autre magnat des médias, Paul Desmarais, l’ex-président de Power Corporation, a, pendant un demi-siècle, fait et défait les premiers ministres, gagné des référendums, sans jamais sortir de son palais pour affronter la critique et donner ses raisons comme tout le monde et à tout le monde.

    par Romain Gary

    Lettre à un éléphant

    Romain Gary

    À l'occasion de la marche mondiale pour la protection des éléphants et des rhinocéros, ce dimanche 5 octobre 2014, nous attirons l'attention de nos lecteurs sur Romain Gary, l'auteur de Racines du ciel, (1956) un roman qui marqua le début de l'ère écologique et qui mobilisa l'opinion publique en faveur des éléphants. En 1968, Romain Gary, a aussi publié, dans le Figaro littéraire une Lettre à l'éléphant, dont voici quelques extraits:

    Santé: une réforme démagogique consistant à prendre les serviteurs de l'État en étau entre le gouvernement et la population

    La chasse aux bureaucrates

    Jacques Dufresne

    Premier et unique pays au monde à être dirigé par quatre médecins, haut lieu du vêtement smart et dépisteur, champion des coupures dans les dépenses non médicales en santé, le Québec est-il en passe devenir le laboratoire mondial de la surmédicalisation ?

    A Quebec made in Scotland

    Les trois Écosse

    Marc Chevrier

    Comment le Traité d'union de 1707, où l'Écosse renonça à son pouvoir politique au profit de l'Angleterre, servit de modèle pour la constitution canadienne de 1867, ce qui fit un Québec écossais. Et l'Europe, deviendra-t-elle une société civile à l'écossaise?

    - Définition, contradictions et désacralisation d’un mythe

    Dans les entrailles de la Violence avec Sam Peckinpah

    Jean-Philippe Costes

    L’auteur de Junior Bonner a ainsi voué l’ensemble de son œuvre à la Violence. Il a fait d’elle son horizon intellectuel et artistique. Elle a fait de lui l’un des cinéastes les plus pénétrants d’après-guerre.

    Loading
    Actualités & Agenda
    Dans son dernier roman, "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier", Patrick Modiano revisite ses thèmes de prédilection avec une grâce intacte. A lire, le...
    Belle entrevue d'Alain Finkielkraut, dans Le Figaro du 13 octobre, dans laquelle il dénonce l'utilisation abusive, par plusieurs intellectuels français, de l'analogie avec...
    Envisager l’œuvre de Michel Houellebecq par le prisme de l’économie: c’est le pari, brillamment réussi, par Bernard Maris dans un essai incisif.Voici un...
    90 millions de substances : tel est l’héritage, non définitif, que nous lègue l’industrie chimique depuis son inexorable essor, lors de la Première...
     Si le resserrement des finances publiques est une nécessité, et si chacun devra y contribuer, on commence à comprendre qu’il servira de grossier...

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.