• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    Honoré Beaugrand


    Tunisie
    VINGTIÈME LETTRETunis, le 31 décembre 1888[...] Tunis «la verte», «la bien gardée», «l'odorante», «la fleurie», «la blanche», capitale de la Régence du même nom, est située sur le penchant d'une colline au fond d'un golfe de six lieues de circonférence qui communique avec la mer par l'étroit canal de la Goulette.Tunis date probablement de la même époque que Carthage; mais, absorbée...

    Méditerranée
    De Marseille à Vintimille, première ville de la frontière italienne et jusqu'à Gênes, le chemin de fer longe continuellement la Méditerranée et je me demande s'il existe au monde un pays plus enchanteur au triple point de vue du climat, du paysage et des souvenirs historiques. On passe La Ciotat et la Seyne avec leur immense atelier de constructions maritimes; Toulon, avec son arsenal et...

    Florence
    QUINZIÈME LETTRERome, 16 décembre 1888.J'ai déjà dit en commençant la publication de ces lettres qui ne sont qu'un récit succinct de mon voyage, que je n'avais pas l'intention de poser en critique d'art et que je ne prétendais pas dire des choses neuves aux personnes qui ont déjà visité l'Italie. Loin de moi, aussi, l'idée de faire de la politique et la prétention de juger des événements que...

    Lyon
    SEPTIÈME LETTRENîmes, 4 décembre 1888.[...]Nous quittons Paris à 8 h. 50 m. du matin, par le rapide à destination de Lyon, où nous arrivons à 6 heures du soir. Il fait un temps superbe et nous avons pu admirer à plaisir le superbe panorama d'une des plus belles régions de la France. Melun, Fontainebleau, Montereau, Sens, Tonnerre, Dijon où nous déjeunons au buffet, à la hâte; Vougeot, Nuits...

    Naples
    DIX-HUITIÈME LETTREMessine, 25 déc. 1888.J'ai attendu d'avoir quitté Naples avant d'écrire mes impressions, car c'est une ville si curieuse à voir et à étudier, que cinq jours suffisent à peine pour voir ses musées, ses églises et pour visiter le Vésuve, Herculanum et Pompéi. C'est à bord du steamer qui conduit à Messine que je consulte mon guide et que j'essaie de rassembler...

    Nîmes
    HUITIÈME LETTRESt. Hippolyte-du-Fort, 4 décembre 1888.Depuis ma dernière lettre, j'ai visité Nîmes et Montpellier, deux des plus intéressantes villes du midi de la France et je vais tâcher, tout en suivant Faucher de St. Maurice qui m'a précédé ici de quelque mois, de ne pas tomber dans des redites qui pourraient manquer d'intérêt. Il est cependant probable que les lecteurs de La...

    Paris
    LETTRES DE VOYAGETROISIÈME LETTREPARIS, 9 nov. 1888.Rien ne frappe plus vivement l'étranger qui visite Paris, que l'extrême propreté des rues, des avenues et des boulevards de la grande capitale. Même à cette époque de l'année où les pluies sont fréquentes, et où l'on patauge dans les rues de notre bonne ville de Montréal, Paris fait sa toilette tous les jours pour conserver...

    Rome
    SEIZIÈME LETTRERome, 18 déc. 1888Comme j'ai déjà eu occasion de l'écrire, je n'ai ni l'intention, ni la prétention de faire une longue description de Rome et de ses merveilles artistiques. D'abord, les huit jours que je vais passer dans la Ville Éternelle me permettront à peine d'en voir les choses les plus intéressantes et il faudrait ensuite faire des études spéciales très sérieuses pour...

    Tours
    SEIZIÈME LETTRERome, 18 déc. 1888Comme j\'ai déjà eu occasion de l\'écrire, je n\'ai ni l\'intention, ni la prétention de faire une longue description de Rome et de ses merveilles artistiques. D\'abord, les huit jours que je vais passer dans la Ville Éternelle me permettront à peine d\'en voir les choses les plus intéressantes et il faudrait ensuite faire des études spéciales très sérieuses pour...

    Venise
    QUATORZIÈME LETTRE Florence, 14 décembre 1888.Le voyage de Milan à Venise n'est qu'une suite de souvenirs historiques qui se croisent et s'entrecroisent dans l'esprit, sans que la rapidité du trajet, en chemin de fer, nous laisse le temps de réfléchir sur ce qui nous entoure. Treviglio, Chiari, Brescia avec sa forteresse, ses ruines du temple de Vespasien que l'on aperçoit de la gare et...