• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    La démocartie atteint son sommet quand elle se critique elle-même

    Georges Leroux, le Platon démocrate du Québec

    Jacques Dufresne

    Le principal danger qui pèse sur nous ce n’est pas le retour au milieu fermé d’hier, mais une ouverture devenue dissolvante, après avoir été libératrice, où deux mondes superposés, le réel et le virtuel, rivalisent de séduction pour accroître, de façon accélérée, la diversité dans tous les domaines. C’est d’unité, de cohérence dont nous avons besoin en ce moment.

    La peur noire, encore...

    Andrée Mathieu

     Si l'on prend en compte la complexité, la question du pétrole et celle d'Israël, entre autres, apparaissent comme indissociables du terrorisme. Andrée Mathieu présente ici le point de vue d'un journaliste australien, John Pilger, qui ne craint pas d'être accusé d'antisémitisme en disant la vérité sur l'oppression pratiquée par Israël.

    Quand meurent ceux qui nourissent leurs semblables

    Le suicide chez les agriculteurs : une crise du sens ?

    Stéphane Stapinsky

    La révolte récente des agriculteurs français a ramené au premier plan de l’actualité un phénomène troublant qu’on observe depuis quelques décennies, et qui s’accentue en ce début de XXIe siècle : le nombre élevé de suicides chez les agriculteurs par rapport au reste de la population, dans un très grand nombre de pays.

    Les animaux se repaissent. L'homme mange; l'homme d'esprit seul sait manger. (B.S)

    Savoir manger, quel art!

    Hélène Laberge

    Depuis l’achat par Cara, des rôtisseries St-Hubert, toutes les grandes chaînes de restaurants au Québec sont étrangères. Ces choses se passent, Dieu merci, à un moment où les Québécois font preuve, en art culinaire, d’une créativité telle que, dans quelques années, quand de nouvelles chaînes d’ici occuperont le terrain, personne ne regrettera les sauces St-Hubert. En attendant, pourquoi ne pas lancer un concours, lent, de menus destinés à une vaste restauration et utilisant les produits frais au rythme des saisons ou des régions, ou congelés en prévision de l’hiver

    L’anglais, langue nationale du Québec et de la …France

    Marc Chevrier


    La seule obligation qui est faite aux universités à majorité francophone est d’adopter une politique qui « traite » de la langue de l’enseignement, des communications internes et du travail – sans aucune mention de la recherche du reste. Autrement dit, une université à majorité francophone pourrait du jour au lendemain décider de devenir bilingue ou anglaise tout en se conformant à la Charte de la langue française, en continuant d`indiquer dans sa politique linguistique les éléments requis par cette charte. On le voit, le concept d’université de langue française est totalement absent de la législation québécoise.

    La langue de Pascal et de Poincaré est-elle indigne des sciences d'aujourd'hui?

    Semaine de la francophonie 2016

    Jacques Dufresne  

    «Au Japon, on peut constater que les chercheurs japonais, qui reçoivent des deniers publics, sont souvent dans l'obligation contractuelle, lorsqu'ils veulent et qu'ils peuvent légalement publier leurs travaux, de les communiquer en priorité à des journaux et revues scientifiques publiés au Japon, en japonais.» La science, la technologie et l'économie japonaises en ont-elles souffert à ce point?

    Le français: langue nationale ou langue officielle?

    Le français-robot triomphe à Ottawa

    Jacques Dufresne

    Charles Le Blanc, professeur à l'École de traduction et d'interpréation de l'Université d'Ottawa, réclame la démission de la directrice du Bureau de la traduction du gouvernement canadien. «Puisque plus de 85% des traductions se font vers le français, ce que l'on gomme en éliminant les traducteurs, ce sont les francophones et leur langue ramenée à un sabir technologique. Que pareille initiative émane de la direction du Bureau de la traduction fait frémir.»

    Saluons le départ d'un être de Lumière

    Benoît Lacroix ou la sympathie universelle

    Stéphane Stapinsky

    « Lui qui se sentait si proche de la nature, lui dont les Éléments primordiaux (la terre, l’air, l’eau) imprègnent la prose remplie de poésie de ses contes et de ses récits, aura vu cette même nature l’accompagner à son dernier repos. (...) comment ne pas établir un parallèle entre cette météo maussade (...) de la semaine précédant son départ (...) et le déclin précipitée puis l’agonie du père Lacroix ? Comment ne pas voir aussi dans cette neige poudreuse (...) balayée par les grands vents au cours de son ultime nuit sur terre, puis, dans le soleil qui a montré le bout de ses rayons au matin du 2 mars, (...) comment ne pas voir dans cela un clin d’œil de (...) la Création à celui qui l’a tant aimée et louée ? »

    Loading
    Actualités & Agenda
    En pleine renaissance en ce moment, le plus léger que l’air pourrait donner à la Chine une supériorité militaire sur les États-Unis. ...
    La diabolisation idéologique du «repli sur soi» à laquelle nous assistons aujourd’hui témoigne en fait d’une incapacité à penser et...
    Une réflexion pénétrante du politologue Laurent Bouvet sur les conséquences, pour nos sociétés et pour la gauche en particulier, des...
    Nous apprenions hier le décès du chanteur de musique populaire et artiste "multidisciplinaire" britannique David Bowie. Alors que les hommages et les...
    Même l'Allemagne, qui avait tant voulu la « liberté de circulation » essentielle à son économie de sous-traitance et de dumping social en...

    72%
    Dons reçus (2015-2016): 14 390$
    Objectif (2015-2016): 20 000$


    Nous avons reçu 16 844$ lors de la campagne 2014-2015. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2015-2016, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.