• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Friedkin William

    Introduction à l'oeuvre de l'auteur

    N'en déplaise aux traditions humaniste et religieuse, le Démon n'est pas étranger à notre être. Il est irrémédiablement en nous. Le Mal, pour quiconque recherche sa source, est un voyage sans fin dans notre bassesse insondable.

    William Friedkin

    Biographie

    Débuts

    William Friedkin voit le jour au sein d'une famille de condition modeste. Sa mère est infirmière. Son père, immigré juif ukrainien, travaille dans la marine marchande avant de partager sa vie entre le Softball et la vente de vêtements.

    Adolescent turbulent, Friedkin est un élève médiocre qui cherche vainement sa voie dans l'existence. Il trouve sa vocation hors du cadre scolaire, en visionnant le Citizen Kane d'Orson Welles. Il sera cinéaste ou ne sera pas.

    Engagé en tant que coursier par WGM - TV, l'une des nombres chaînes locales qui naissent aux Etats-Unis dans les années 1950, le jeune ambitieux devient réalisateur de "dramatiques" et de documentaires télévisés. C'est ainsi qu'en 1962, il produit et dirige The People vs. Paul Crump, enquête sur un condamné à mort qui lui vaut le Golden State Award au Festival International du Film de San Francisco. Ce coup de maître lui permet de mettre en scène des épisodes de la célèbre série Alfred Hitchcock présente, en 1965. Deux ans plus tard, le prometteur William Friedkin conçoit son premier long-métrage de Cinéma: Good Times, comédie musicale dédiée à Sonny and Cher.

    Particularités

    William Friedkin a la particularité d'avoir signé deux classiques dans deux genres différents: French Connection (1971), référence du Cinéma policier et L'exorciste (1973), monument du Thriller fantastique. Ses talents, alliés d'une part à une rare précocité et d'autre part, à une remarquable longévité, n'ont toutefois pas engendré l'abondante filmographie que d'aucuns escomptaient. Un caractère notoirement difficile et des tournages fréquemment orageux ne sont peut-être pas étrangers à cette déception relative.

    Friedkin appartient plus sûrement à cette race d'audacieux qui ne trouvent guère leur place au sein des systèmes préétablis. Illustration de cette inadaptation chronique, le cinéaste parle ouvertement d'homosexualité dans Les garçons de la bande (The Boys of the Band), en des temps (1970) où la sulfureuse question n'est encore que suggérée. De même, il ose montrer sans pudeur le milieu Gay de New York dans La chasse ( Cruising), long-métrage qui fit scandale en 1980. Même lorsqu'il s'inspire du Salaire de la peur d'Henri-Georges Clouzot, l'indomptable réalisateur fait assaut d'originalité. Son Sorcerer (1977), riche d'implications éthiques et admirable d'intensité, est un cuisant échec commercial. Ainsi va la gloire de ceux qui défient l'ordre et la facilité.

    A partir des années 1990, William Friedkin cesse de se consacrer intégralement au Septième Art. Entre deux films, il met en scène des opéras.

    Marié à plusieurs reprises, l'auteur de Police fédérale, Los Angeles (To Live and Die in L.A) fut notamment l'époux de Jeanne Moreau de 1977 à 1979.

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateur

    - Longs-métrages de fiction

    • 1967 : Good Times

    • 1968 : L'anniversaire (The Birthday Party)

    • 1968 : The Night They Raided Minsky's

    • 1970 : Les garçons de la bande (The Boys in the Band)

    • 1971 : French Connection (The French Connection)

    • 1973 : L'Exorciste (The Exorcist)

    • 1977 : Le convoi de la peur (Sorcerer)

    • 1978 : Têtes vides cherchent coffres pleins (The Brink's Job)

    • 1980 : La chasse (Cruising)

    • 1983 : Le coup du siècle (Deal of the Century)

    • 1985 : Police fédérale Los Angeles (To Live and Die in L.A.)

    • 1986 : C.A.T. Squad (téléfilm)

    • 1988 : Le sang du châtiment (Rampage)

    • 1990 : La nurse (The Guardian)

    • 1994 : Blue Chips

    • 1995 : Jade

    • 1997 : Douze hommes en colère (12 Angry Men) (téléfilm)

    • 2000: L'enfer du devoir (Rules of Engagement)

    • 2003 : Traqué (The Hunted)

    • 2006 : Bug

    • 2011 : Killer Joe

    - Documentaires

    • 1962 : The People vs. Paul Crump

    • 1965 : The Bold Men

    • 1965 : The Thin Blue Line

    • 1965 : Mayhem on a Sunday Afternoon

    • 1974 : Fritz Lang Interviewed by William Friedkin

    - Scénariste

    • 1980 : La chasse (Cruising)

    • 1985 : Police fédérale Los Angeles (To Live and Die in L.A.)

    • 1988 : Le sang du châtiment (Rampage)

    • 1990 : La nurse (The Guardian)

    - Producteur

    • 1977 : The 49th Annual Academy Awards, de Marty Pasetta (TV)

    • 1977 : Le Convoi de la peur (Sorcerer)

    • 1986 : C.A.T. Squad (TV)

    • 1988 : C.A.T. Squad: Python Wolf (TV)

    • 1988 : Le Sang du châtiment (Rampage)

    Distinctions

    • Oscars 1972 : Oscar du meilleur réalisateur (The French Connection)

    • Mostra de Venise 2013 : Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière

    Date de création : 2015-11-09 | Date de modification : 2015-11-09
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    cinéaste américain
    Naissance
    1935, Chicago (Illinois)
    Documents Associés

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.