• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Maistre Xavier de

    Frère du philosophe Joseph, et comme lui savoyard de naissance, Xavier de Maistre, officier de carrière et écrivain dilettante se réfugia en Russie - où il vécut la majeure partie de sa vie - lorsque la Savoie fut occupée par les troupes françaises en 1792 ce qui ne l'empêcha pas de faire de nombreux séjours en Sardaigne et à Naples et de courtes apparitions à Paris. Dédaigneux de toute gloire littéraire, il écrivit pour son plaisir et c'est son frère qui se chargea de le faire publier. Xavier de Maistre se maria en 1817 avec une Russe et vécut les dernières années de sa vie à Saint-Pétersbourg où il mourut à l'âge de quatre vingt-neuf ans. Il a peu écrit et c'est son délicieux Voyage autour de ma chambrequi l'a rendu célèbre.

    Biographie


    Sainte-Beuve qui le connaissait et l'admirait a signé en 1839 la préface du Voyage autour de ma chambre.
    Après l'avoir comparé à d'autres écrivains de son temps, voici ce qu'il en dit: «En ce qui est du comte Xavier, le naturel décida tout; le travail du style fut pour lui peu de chose; il avait lu nos bons auteurs, mais il ne songea guère aux difficultés de la situation d'écrivain à l'étranger. Il se trouva un conteur gracieux, délicat et touchant, sans y avoir visé; il sut garder et cultiver discrètement sous tous les cieux sa bouture d'olivier ou d'oranger, sans croire que ce fût un arbuste si rare.»
    Du Voyage, nous tirons ce très beau passage sur l'immortalité: «Non, mon ami n'est point entré dans le néant; quelle que soit la barrière qui nous sépare, je le reverrai. ­ Ce n'est point sur un syllogisme que je fonde mon espérance . ­ Le vol d'un insecte qui traverse les airs suffit pour me persuader; et souvent l'aspect de la campagne, le parfum des airs, et je ne sais quel charme répandu autour de moi, élèvent tellement mes pensées, qu'une preuve invincible de l'immortalité entre avec violence dans mon âme et l'occupe tout entière.
    « (...)­ Non, celui qui inonde ainsi l'orient de lumière ne l'a point fait briller à mes regards pour me plonger bientôt dans la nuit du néant. Celui qui étendit cet horizon incommensurable, celui qui éleva ces masses énormes, dont le soleil dore les sommets glacés, est aussi celui qui a ordonné à mon coeur de battre et à mon esprit de penser.»

    Un autre aspect de Xavier de Maistre est moins souligné, et pour cause: officier dans l'armée russe lors de la guerre de 1812, il a été un témoin compatissant de la retraite des soldats français depuis Moscou jusqu'à la frontière. Dans une lettre à son frère Joseph, il a décrit les horreurs de cette route semée de cadavres, et qui avait l'air «d'un champ de bataille continu (La Correspondance diplomatique de Joseph de Maistre, publiée par Albert Blanc, en 1861).

    Oeuvres

    Voyage autour de ma chambre
    Le lépreux de la cité d'Aoste (nouvelle)
    Les prisonniers du Caucase (nouvelle)
    La jeune Sibérienne (nouvelle) N'aurait-elle pas inspiré Jules Verne pour son livre Michel Strogoff?
    Expédition nocturne autour de ma chambre
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Naissance
    1763, Chambéry (France)
    Déces
    1852
    Raccourcis
    Courte biographie
    Anecdotes charmantes sur Xavier de Maistre
    Oeuvres de Xavier de Maistre

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.