• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Bichat Xavier

    Marie François Xavier Bichat. Savant français.

    «Rénovateur de l'anatomie pathologique, Bichat étudie, à travers l'autopsie et l'expérimentation physiologique, le rôle des tissus comme unités anatomiques fondamentales pour l'explication des propriétés physiologiques et des modifications pathologiques de l'organisme. Père de l'histologie moderne, il lègue à la postérité quatre ouvrages fondamentaux : un Traité des membranes (1800), des Recherches physiologiques sur la vie et la mort (1800), où il décrit de manière saisissante la manière dont la mort se propage entre les organes, et dont on retient l'aphorisme "La vie est l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort", ainsi que deux traités d'anatomie. Le respect qu'inspirent ses travaux est superbement exprimé dans l'hommage que lui rend Corvisart à sa mort, dans une lettre à Napoléon 1er : "Personne en si peu de temps n'a fait autant de choses et si bien".» (Célébrations nationales 2002, Ministère de la Culture et de la Communication, Fr.)

    * * *

    «Le physiologiste Bichat, gloire de l'École de Paris (1771-1802), n'était pas romantique, mais vitaliste; en réaction contre le physicalisme matérialiste ambiant, il professait la spécificité irréductible de la vie, faussée par la méthode d'analyse et le vocabulaire utilisé pour l'étude des phénomènes vitaux. "La science des corps organisés doit être traitée d'une manière toute différente de celles qui ont les corps inorganiques pour objets. Il faudrait , pour ainsi dire, y employer un langage différent; car la plupart des mots que nous transportons des sciences physiques dans celles de l'économie animale ou végétale nous y rappellent sans cesse des idées qui ne s'allient nullement avec les phénomènes de cette science. Si la physiologie eût été cultivée par les hommes avant la physique, comme celle-ci l'a été avant elle, je suis persuadé qu'ils auraient fait de nombreuses applications de la première à la seconde, qu'ils auraient vu des fleuves coulant par l'excitation tonique de leurs rivages, les cristaux se réunissant par l'excitation qu'ils exercent sur leur sensibilité réciproque, les plantes se mouvant parce qu'elles s'irritent réciproquement à de grandes distances, etc. (...) La physiologie eût fait plus de progrès si chacun n'y eût pas porté des idées empruntées des sciences que l'on appelle accessoires, mais qui en sont essentiellement différentes. La physique, la chimie, etc., se touchent, parce que les même lois président à leurs phénomènes; mais un immense intervalle les sépare de la science des corps organiques, parce qu'une énorme différence existe entre ces lois et celles de la vie. Dire que le physiologie est la physique des animaux c'est en donner une idée extrêmement inexacte; j'aimerais autant dire que l'astronomie est la physiologie des astres." (*) Bichat, mort en 1802, ne peut pas savoir que le parti pris antiphysicaliste dont il évoque la possibilité est justement celui qu'adopte à la même époque la Naturphilosophie romantique à l'école de Schelling.»

    (*) Xavier Bichat, Recherches physiologiques sur la vie et la mort, 1800, 1ère partie, article 7, par. 1; réédition 1852, p. 58-59

    Georges Gusdorf, L'homme romantique, Paris, Payot, 1984, p. 78-79 (Les sciences humaines et la pensée occidentale XI)
    Source: Perry-Castañeda Library, University of Texas at Austin

    Oeuvres


    Recherches physiologiques sur la vie et la mort
    Ouvrage imprimés: l'ouvrage est édité par Flammarion (édition préparée par A. Pichot, 1995, coll. "Garnier Flammarion") et par Vrin (édition préparé par M. Magendie, 1981, coll. "Vrin reprise").
    En ligne: Recherches physiologiques sur la vie et la mort. 4e édition augmentée de notes par F. Magendie. Numérisation de l'édition de Paris, Bechet jeune, 1822 (BNF, Gallica, mode texte)

    Traité des membranes en général et de diverses membranes en particulier. Chez Mme Veuve Richard et chez le C. Méquignon, À Paris, An XI. - 1802.
    Traité des membranes en général, et de diverses membranes en particulier. Nouvelle édition revue et augmentée de notes par M. Magendie,... Numérisation de l'édition de Paris, Gabon, Méquignon-Marvis, 1827, xxxiv, 349 p. (BNF, Gallica, mode image, format PDF)

    Anatomie générale appliquée à la physiologie et à la médecine (numérisation de l'édition de Paris, Brosson, Gabon, 1801 - BNF, Gallica, mode image, format PDF): Première partie. Tome premier: 244 p.
    Première partie. Tome second: pages 245 à 636
    Seconde partie. Tome troisième: xxxviii-414 p.
    Seconde partie. Tome quatrième: pages 414-828
    Anatomie pathologique, dernier cours de Xavier Bichat, d'après un manuscrit autographe de P.-A. Béclard avec une notice sur la vie et les travaux de Bichat par F.-G. Boisseau. Num. de l'édition de Paris, J.-B. Baillière, 1825, xvi-335 p. (BNF, Gallica, mode image, format PDF)

    Documentation

    Travaux sur Bichat (dossier Bichat, Bibliothèque interuniversitaire de médecine de Paris)

    P. Huneman, Bichat, la vie, la mort, Paris, PUF, 1998 (coll. "Philosophies")

    C. Debru, Philosophie de l'inconnu: le vivant et la recherche, Paris, PUF, 1998 (coll. "Science, histoire et société")

    François Dagonet, "La notion de substrat", section de l'article "Réflexions épistémologiques sur la vie et le vivant" (Philagora). L'auteur est professeur émérite de Philosophie, Université Paris I. Panthéon-Sorbonne
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    France
    Naissance
    1771, Thoirette, Jura
    Déces
    1802
    Raccourcis
    Notice biographique (Info Science)
    Bicentenaire de la mort de Bichat (magnifique dossier de la Bibliothèque interuniversitaire de médecine de Paris)
    Bichat, Recherches physiologiques sur la vie et la mort (1800) - Célébrations nationales 2000, Min. de la Culture et de la Comm., Fr.
    Notice de l'Encyclopédie Britannica de 1911
    Brève notice en langue anglaise (Twenty Medical Classics of the Jefferson Era - Claude Moore Health Science Library, University of Virginia Health System)
    Notice biographique (Portraits de médecins)
    Sauvons la statue de Bichat! (Bibliothèque interuniversitaire de médecine de Paris, Histoire de la médecine et de l'art dentaire)
    Courte biographie (Medpict.com)
    Bichat (La médecine sous la Révolution et l'Empire - Une histoire de la médecine)
    Brève biographie en espagnol (Epónimos médicos)
    XVIIIe siècle (exposition "Le corps humain", Université libre de Bruxelles, Belg.)
    Historique de l'anatomie pathologique (Enseignement d'anatomie pathologique, Faculté Necker-Enfants malades - Service d'Anatomie et de Cytologie Pathologiques de l'Hôpital Necker-Enfants Malades)
    Laennec, Bichat et le vitalisme (Bibliothèque universitaire de Nantes)
    Bichat dans la mémoire collective:
    Faculté de médecine Xavier Bichat (Université Paris 7 - Denis Diderot); voir aussi l'UFR de médecine Xavier Bichat

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.