• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Vienne

    Description

    Capitale de l'Autriche.

    "Un tableau du Canaletto, peint vers 1760, représente Vienne, vue du Belvédère. Au premier plan, de vastes jardins à la française, où des ifs taillés en pain de sucre et des statues de dieux et de nymphes bordent des parterres symétriquement tracés; près des bassins aux courbes harmonieuses où des tritons crachent leurs jets d’eau, conversent des seigneurs aux perruques poudrées à blanc, des abbés de cour et des dames à grands paniers. Plus loin, les architectures classiques et les nobles coupoles des palais impériaux; plus loin encore, un amas indistinct de maisons qui est la ville et que domine la tour gothique de Saint-Étienne; enfin, des collines mollement arrondies. Un ciel d’un bleu alangui et vaporeux répand sur ce panorama une lumière douce et tiède.


    Vienne vue du Belvédère, par Canaletto (photographie). Pour voir la peinture en couleur, cliquez sur l'image


    Ainsi nous apparaît cette ville qui, au XVIIIe siècle, pouvait seule rivaliser avec Paris par son élégance aristocratique et raffinée. C’est un passé dont les Viennois conservent fidèlement le souvenir. Des dynasties plus jeunes ont surgi à côté des Habsbourgs, mais une vieille chanson populaire dit encore : « Il n’y a qu’une ville impériale, il n’y a qu’une Vienne… »" (André Tibal, « Arthur Schnitzler », Revue de Paris, 15 juin 1909, p. 813 - texte du domaine public)


    Situation de Vienne en Europe centrale
    Source : Multihazard Mapping Initiative, Federal Emergency Management Agency (FEMA)

    Histoire

    Histoire
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Goncourt (frères)
    Autriche, femmes viennoises, Paris, volupté
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.