• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Renaud Toussaint-Xénophon

    Peintre et décorateur d'églises, maître des techniques de trompe-l'oeil et de techniques d'imitation, il a décoré plus de 200 églises au Québec, en Ontario et aux États-Unis.

    Biographie

    Né à Montréal en 1860, Toussaint-Xénophon Renaud s'initie au dessin, à l'École des arts et métiers et à la décoration d'église avec le peintre Napoléon Bourassa au chantier de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, situé rue Sainte-Catherine Est (1873-1876). Par la suite, il deviendra l'assistant du muraliste François-Édouard Meloche. On peut voir de cette période les fresques réalisées vers 1882-1883 à l'église Notre-Dame-de-la-Visitation à Champlain.

    Il se rend ensuite en Europe étudier les fresques des cathédrales et, à son retour, prend charge de l'atelier d'Édouard Meloche. Il se lance à son compte, en 1896, et réalise pour la paroisse St. James d'Eganville, sa première œuvre qui existe toujours aujourd'hui. Durant plus de 65 ans, il décore quelque 200 églises au Québec, en Ontario, dans les provinces maritimes et en Nouvelle-Angleterre.

    Oeuvres

    DÉCORATIONS INTÉRIEURES:
    Cathédrale de Joliette
    Église Très-Saint-Nom de Jésus, (quartier Maisonneuve-Hochelaga, Montréal).
    Sanctuaire du Saint-Sacrement (avenue Mont-Royal, Montréal). Voir un détail de la galerie inférieure.
    Église Saint-François de Sales (Laval)
    Église de Coteau-du-Lac (monument détruit par un incendie le 8 décembre 1999).
    Église Notre-Dame-de-la-Visitation (Champlain).
    Église Notre-Dame de Granby (décorations remplacées en 1934 par les décors commandés au peintre et maitre-verrier Guido Nincheri).
    Église Sainte-Brigide (Montréal)

    PEINTURES:
    Martyre de saint Ignace, 1910, église paroissiale de Coteau-du-Lac (oeuvre disparue à la suite d'un incendie en 1999)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Québec
    Naissance
    1860, Montréal
    Déces
    1946

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.