• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Thomas Hopkins Gallaudet

    Après avoir hésité entre le droit, le commerce et la théologie, Gallaudet décida de consacrer sa vie à l'éducation des sourds. Il fonda à Hartford au Connecticut la première école américaine pour les sourds:

    Biographie


    Extrait de la thèse de Marguerite Blais

    C'est Thomas Hopkins Gallaudet qui le premier, au milieu du XIXe siècle, va réellement agir en faveur de la promotion des sourds américains. Il est le voisin de Mason Cogswell, un éminent chirurgien de la Nouvelle­Angleterre, dont la fille, Alice, est devenue sourde à l'âge de deux ans à la suite d'une méningite. Gallaudet, alors étudiant en théologie, s'intéresse à la situation d'Alice, souvent seule dans son coin et délaissée de tous. Il la perçoit non pas comme une handicapée, mais comme une enfant en bonne santé qui a simplement besoin d'un nouveau langage pour communiquer. Il lui enseigne l'orthographe, et comme il est doué pour la pantomime, invente un code pour entrer en relation avec elle. Saisi dès lors d'une passion pour les sourds, Gallaudet décide d'aller à Édimbourg afin d'étudier la méthode oraliste anglo-saxonne de la famille Braidwood, mais celle-ci refuse de lui transmettre ses secrets. Il se rend alors à l'Institut créé à Paris par de L'Épée et obtient la formation nécessaire pour enseigner la communication gestuelle. De retour en Amérique en compagnie de Laurent Clerc, sourd français formé par Sicard6, il fonde en 1817, à Hartford, dans le Connecticut, la première école pour sourds : le Connecticut Asylum for the Education and Instruction of Deaf and Dumb Persons.
    Laurent Clerc, pour sa part, enseigne les signes méthodiques, des signes inventés qui correspondent aux mots de la langue parlée et doivent être utilisés dans l'ordre syntaxique de la langue anglaise. Gallaudet, quant à lui, préconise la localisation dans l'espace pour indiquer les relations grammaticales.
    Marguerite Blais, La culture sourde, Quêtes identitaires au coeur de la communication, Les Presses de l'Université Laval, 2006, p. 31 ISBN 2-7637-8352-x



    Marguerite Blais, La culture sourde, Presses de L'Université Laval, 2006
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Naissance
    10/12/1787, Philadelphie
    Déces
    08/1851
    Raccourcis

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.