Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Sous-développement

    Définition

    Selon Jacques B. Gélinas,1 on peut d'abord définir le sous-développement à partir de ses symptômes: «la sous-alimentation, la mortalité infantile, l'analphabétisme, le PNB (produit national brut) par habitant, l'endettement et le reste» . On peut aussi définir un pays sous-développé à partir des mécanismes internes de son économie: c'est « un pays dont les rouages économiques s'engrènent de façon subordonnée dans la mécanique géante de l'économie mondiale» . Le sous-développement se caractérise par :

    1. «La dépendance financière et monétaire».
    La dette (capital et intérêts) est tellement importante que le pays doit compter sur les marchés financiers extérieurs pour la rembourser. Son économie est alors extrêmement sensible à toutes les «fluctuations brusques des taux d'intérêt et de change».

    2. «L'extraversion du système économique».
    «L'économie des pays sous-développés repose principalement sur l'exportation des matières premières à faible valeur ajoutée, dont ils ne contr8lent pas les prix. Ils ne contrôlent pas non plus les prix des produits manufacturés ou alimentaires qu'ils importent. Ils ne disposent d'aucun moyen efficace pour faire évoluer les termes de l'échange en leur faveur de façon équitable».

    3. «La désarticulation de l'économie nationale».
    La dépendance financière et l'extraversion commerciale engendrent et entretiennent une société duale. On y trouve d'une part le secteur exportateur, «forcé d'adapter ses produits, sa technologie et sa gestion aux conditions extérieures», et d'autre part les secteurs traditionnels.

    4. «La subordination des élites aux intérêts externes» .
    Les mécanismes de développement ont donné naissance à une classe de politiciens, de technocrates et de bureaucrates «branchés sur l'aide internationale» . Its ont «contaminé le champ politique qui, arrosé de l'extérieur, peut se passer de ses bases sociales pour survivre». Cette «aidocratie» est le résultat et non la cause de l'inadaptation du système.

    1.Jacques B. Gélinas, Et si le Tiers Monde s'autofinançait - De l'endettement à l 'épargne, Les Éditions Écosociété, Montréal, 1994

    Documentation

    Le sous-développement : retard de développement

    Pour Rostow, le développement serait un phénomène inéluctable. Certains pays ayant simplement débuté le processus avant d'autres, tout ne serait donc qu'une question de temps. Mais, sous certaines conditions, le développement pourrait être accéléré. W.W. Rostow dans son ouvrage « Les étapes de la croissance économique » a tenté de « dégager les caractéristiques uniformes de la modernisation des sociétés1 ». Selon lui, les sociétés parcourent au cours de leur développement cinq différentes étapes : la société traditionnelle, les conditions préalables au décollage, le décollage, le progrès vers la maturité et l’ère de la consommation de masse.

    L'Islam et le sous-développement
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    Documents Associés
    Andrée Mathieu
    FMI, Banque mondiale, dette
    Raccourcis

    Référence



    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C