• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Saint-Nicolas

    Description

    Jusqu'au 1er janvier 2002, municipalité québécoise de la région administrative de Chaudière-Appalaches (qui avait auparavant été désignée par l'appellation Bernières-Saint-Nicolas). Depuis cette date, intégrée à la nouvelle ville de Lévis (quartier Saint-Nicolas de l'arrondissement Les-Chutes-de-la-Chaudière-Ouest). Le texte qui suit, publié sur le site officiel de Lévis, fait état des changements survenus:

    "Le 1er janvier 2002 marque un tournant dans l'histoire de notre milieu de vie puisque ce jour voit l'émergence d'une nouvelle ville issue du regroupement de dix municipalités et de deux MRC.

    La nouvelle ville succède aux droits, obligations et charges des municipalités suivantes: Charny,
    Lévis, Pintendre, Sainte-Hélène-de-Breakeyville, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Jean-Chrysostome, Saint-Joseph-de-la-Pointe-de-Lévy, Saint-Nicolas, Saint-Rédempteur, Saint-Romuald ainsi que les MRC des Chutes-de-la-Chaudière et de Desjardins.

    Telle qu'on la connaît à partir de ce moment, la Ville de Lévis est une entité totalement nouvelle qui prend la relève des administrations municipales.

    Par un étonnant retour de l'histoire, le territoire ainsi rassemblé en une seule grande ville s'apparente à l'ancienne Seigneurie de Lauzon. Tôt à l'origine de la Nouvelle-France et jusque sous le régime anglais, cette seigneurie avait assuré le peuplement et la mise en valeur des vastes étendues visibles des hauteurs de Québec par delà le Saint-Laurent. Le travail cumulé d'une longue suite de générations a façonné un milieu dont nous sommes les héritiers. Ce milieu nous appartient et il nous revient maintenant d'en poursuivre le développement.

    Le regroupement dont Lévis est issu est une création: celle d'une ville nouvelle de 125 000 habitants aux frontières élargies. Replacée dans un contexte historique, cette création s'appuie sur un fort sentiment d'appartenance fondé sur plus de 300 ans de partage et de mise en valeur d'un territoire commun."

    Source: site officiel de Lévis


    Voici un extrait d'une présentation générale qu'on pouvait trouver sur le site web de l'ancienne municipalité de Saint-Nicolas :

    "Territoire de 94 kilomètres carrés

    19 kilomètres de rives en bordure du fleuve Saint-Laurent

    16 000 résidants épris de beaux paysages et de qualité de vie

    À la tête des ponts de Québec et Pierre-Laporte, par lesquels on accède en quelques minutes seulement à l'activité économique et culturelle de la Capitale.

    Le territoire est traversé d'est en ouest par l'autoroute Jean-Lesage ( 20 ), bordée des deux côtés par le Centre industriel Bernières. Traversé chaque jour par 35 000 véhicules, le Centre industriel Bernières constitue une véritable vitrine sur l'autoroute des affaires."



    Situation du quartier Saint-Nicolas de la nouvelle ville de Lévis (désigné ici sous son ancien nom de Bernières-Saint-Nicolas)
    © L'Atlas du Canada, Ministère des Ressources naturelles du Canada
    Reproduction pour utilisation publique non commerciale autorisée par le MRNC

    Doocumentation

    Documentation
    Une peintre de Saint-Nicolas: sœur Saint-Jean-Berchmans, Le patrimoine à domicile. Bulletin de liaison (Musée de la Civilisation), no 10, mars 2000
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Raccourcis

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.