• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Roederer Pierre-Louis

    Avocat et conseiller au parlement de Metz, il fut député aux États généraux en octobre 1789 et n'était pas au Jeu de Paume ; le 10 août 1792, il accompagna la famille royale à l'Assemblée ; il se cacha pendant la Convention ; lieutenant de Sieyès, journaliste pendant la Révolution ; il dut à Talleyrand d'avoir été rayé de la liste des déportés au 18 fructidor.

    Il prépara, avec Sieyès et Talleyrand, Regnaud et Volney, le 18 brumaire et fut ministre des Finances de Joseph Bonaparte à Naples en 1806, conseiller d’État et sénateur sous l'Empire, pair de France en 1832.


    Roederer fut l'ami des philosophes, professeur d'économie politique, rédacteur au Journal de Paris ; il a écrit une histoire de l'hôtel de Rambouillet sous le titre de
    Mémoires pour servir l'histoire de la société polie en France, et a laissé des ouvrages politiques, littéraires, d'histoire, et sept comédies. Élu dans la deuxième classe de l'Institut le 14 décembre 1795, Sciences morales et politiques, il fit partie de la deuxième classe à l'organisation de 1803 et occupa le fauteuil de Roch-Nicolas Chamfort ; exclu en 1816. Il faisait partie de l'Académie de Metz. Trois Causeries de Sainte-Beuve.

    Biographie

    Portrait de Robespierre par Roederer: « Il n'éprouva jamais ces besoins doucement énergiques, ces passions physiques intimes et pressantes d'où procèdent ces fières passions morales qui paraissent souvent si supérieures à leur origine. Une inquiétude vague et pénible, effet de son tempérament, fut l'unique principe d'activité qu'il renfermait en lui-même. Cette inquiétude le poussait sans cesse hors de lui et l'y rappelait sans cesse : elle le pressait continuellement de chercher des secours contre lui-même et non des jouissances, des sujets de distraction et non des objets d'affection.»

    Oeuvres

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    France
    Naissance
    1754, Metz
    Déces
    17/12/1835

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.