• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    OGM


    17 août 2003. Greenpeace a bloqué un train à Nuevo Laredo, à la frontière Mexicaine, contenant du maïs provenant des États-Unis. D'après Greenpeace, les États-Unis font du dumping de maïs OGM au Mexique et ceci malgré les accords internationaux sur la biosécurité. Des tests scientifiques indépendants commandés par Greenpeace démontrent que 1/3 du maïs étatsunien exporté au Mexique contient du maïs de l'entreprise de biotechnologie Monsanto. Suite à cette action, le gouvernement du Mexique rencontrera Greenpeace en fin de semaine pour examiner les mesures à prendre pour empêcher la contamination génétique au Mexique.
    Éric Darier, responsable de la campagne OGM au RQcOGM.

    Définition

    Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme vivant dont on a modifié le patrimoine génétique (ADN) en y insérant un ou plusieurs gènes issus d'un autre organisme vivant.

    Enjeux

    Devant l'incertitude quant aux répercussions possibles, les pays européens invoquent le principe de précaution pour limiter l'importation de ces produits, essentiellement américains. Ce principe adopté en 1994 à l'issue de l'«Uruguay Round», dans le cadre du GATT, établit que «devant une technologie nouvelle sur laquelle le recul manque pour apprécier tous les effets, il est nécessaire de se prémunir contre ses risques potentiels, mêmes s'ils ne sont pas certains». Pour l'UE, l'application de ce principe aux OGM est justifiée. Selon Washington au contraire, ces produits sont comparables aux autres aliments et doivent donc suivre les mêmes règles commerciales et juridiques.
    ***

    Enjeux reliés à l'information du consommateur

    Le cas des OGM est exemplaire. L'industrie des biotechnologies agricoles aimerait que le consommateur lui fasse confiance. Comme dit Jean-Jacques Frey, directeur juridique de Kraft Jacobs Suchard, «trop d'information risquerait de noyer le consommateur». Pourtant, la salubrité des aliments à base d'OGM est une question qui préoccupe plus d'un consommateur. Et elle n'est pas la seule, selon Sylvestre-José-Tidiane Manga :

    «Les risques pour la santé et les risques de pollution génétique ne sont pas les seules raisons qui sous-tendent la nécessité d'informer le consommateur de la nature des OGM et de leur présence dans les aliments. Les modifications génétiques transgressent les limites de la création et, de ce fait, bouleversent le rapport entre l'homme et son alimentation. En effet, plusieurs écologistes trouvent dans les possibilités illimitées de la recombinaison de l'ADN un piège pour l'hommme de s'adonner à des croisements immoraux entre les êtres et les espèces: ce ne sont pas tous les consommateurs qui se réjouissent de l'avènement d'une tomate à l'humain. De même, l'idée de retrouver de l'humain dans une pomme de terre peut troubler plusieurs consommateurs.»

    «L'éthique de l'information scientifique», dans Patrick J. Brunet, L'éthique de la «société de l'information», Presses de l'Université de Laval, 2001, p. 193.

    Essentiel

    Grâce aux OGM, on peut augmenter la productivité (et donc le revenu des agriculteurs) et répondre aux besoins alimentaires croissants. En outre, les défenseurs d'une telle manipulation espèrent, grâce au développement technologique, réduire l'utilisation de pesticides et créer des aliments ayant des propriétés médicales. Néanmoins, ces manipulations demeurent au stade expérimental et l'on peut craindre une diffusion des gènes introduits à d'autres plantes ou organismes. D'où des risques sanitaires (toxicologiques, allergéniques, nutritionnels) et médicaux: la diffusion d'un gène résistant aux antibiotiques remet en cause de la médecine moderne, tandis que la généralisation des produits modifiés peut marquer la disparition des médecines douces fondées sur une alimentation saine. Risques également d'ordre écologique, car l'expansion de certaines plantes peut entraîner une diminution de la biodiversité globale, une rupture des cycles naturels (cas du Papillon Monarque, mort après avoir butiné un maïs génétiquement modifié, produit par les entreprises Monsanto, Novartis et Pioneer) et un transfert de l'ADN modifié au sol ou à d'autres plantes.

    Documentation

    Agnès Arsenault, Les organismes génétiquement modifiés: pour ou contre? (Centre d'agriculture biologique de La Pocatière, 7 mai 1999).
    Thierry Raffin, Les OGM, les consommateurs et les citoyens, Attac, août 1999.
    Serge Lafond, OGM - Qu´en est-il du point de vue écologique?, Bio-bulle, no 20, avril 1999 (Centre d'agriculture biologique de La Pocatière).
    Ethirajan Anbarasan, Terminator chez les semences, Le Courrier de l'Unesco, juin 1999.
    Serge Lafond, Le gène terminal, une menace sérieuse, Bio-bulle, no 17 (Centre d'agriculture biologique de La Pocatière).
    Agnès Sinai, Comment Monsanto vend les OGM. Enquête sur une stratégie de communication, Le Monde diplomatique, juillet 2001.

    Documents sonores:

    Les experts remettent en question la réglementation sur les aliments transgéniques. Vous pouvez écouter en Real Audio (à partir de la 12e minute) un reportage de Chantal Srivastava. Invités: Marc Fortin, généticien moléculaire du département de phytologie de l'Université McGill, Dominique Michaud du département de phytologie de l'Université Laval (émission «Les Années lumière», Radio-Canada, 11 février 2001).
    Gilles-Éric Séralini publie OGM: Le vrai débat dans la collection Domino chez Flammarion. Vous pouvez écouter en Real Audio cette entrevue de l'auteur avec Chantal Srivastava («Les Années lumière», Radio-Canada, 8 avril 2001).

    Document vidéo: La transgénèse végétale. Vous pouvez écouter en Real Video la conférence introductive sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) présentée par Joël de Rosnay à la Cité des Sciences et de l'Industrie le 24 novembre 1998 dans le cadre du colloque «Les OGM face à l'opinion publique» organisé avec le journal Le Monde (durée 8 min. avec 9 diapos; site Le Carrefour du futur).
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-12-29
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Abréviations
    OGM : Organismes génétiquement modifiés
    Antonymes
    semences non traitées
    Allemand
    Genetisch veränderter Organismen
    Anglais
    genetically Modified Organisms
    Espagnol
    organismos genéticamente modificados
    Documents Associés
    Recours collectif, OGM, agriculture biologique, Monsanto, Bayer, Saskatchewan
    Jacques Dufresne
    Manipulations génétiques, Monsanto, santé
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.