• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Monténégro

    Description


    Superficie : 13812 km2
    Population : 650000 habitants - dont environ 62 % de Monténégrins orthodoxes, 17 % de slaves musulmans, 8 % de Serbes, 8 % d'Albanais et 3% de Croates.
    Capitale officielle (et historique): Cetinje (20000 habitants)
    Centre administratif : Podgorica, ex-Titograd (environ 180.000 habitants)
    Langue : Serbe ijekavien - les minorités et groupes ethniques peuvent utiliser leurs propres langues.
    Régime politique : régime parlementaire à une seule assemblée (Président de la République : Milo Djukanovic, Premier ministre : Filip Vujanovic, Président de l'Assemblée : Vesna Perovic)
    Religion : Liberté de culte, séparation de l'Eglise et de l'Etat.
    Monnaie : Deutsche mark

    Géographie

    Le pays est essentiellement montagneux, de climat méditerranéen sur le littoral adriatique, continental à l'intérieur. Il est bordé au nord-est par la Serbie, au sud-est par l'Albanie, à l'ouest par la Bosnie-Herzégovine et au sud par la mer Adriatique.


    Situation politique actuelle

    De 1990 à 1996, les dirigeants monténégrins apportent leur soutien à Milosevic. En 1997, Milo Djukanovic, devenu président de la république, s'écarte résolument de Belgrade. Il engage, une politique de réforme économique et sociale, tout en orientant de plus en plus le pays vers l'indépendance.

    Les législatives du 11 avril 2001, qui ont donné une majorité relative à Milo Djukanovic, ont surtout démontré que le pays était profondément divisé entre les partisans de l'indépendance (environ 55 %) et ceux qui souhaitent rester dans une fédération avec la Serbie (environ 45 %).

    Économie

    Le Monténégro a peu de ressources naturelles. La plus grande partie du pays vit de l'agriculture de montagne, de l'élevage et de l'exploitation forestières. On trouve une agriculture intensive (vigne, arbres fruitiers, cultures maraîchères ) dans la région de Podgorica.

    L'exploitation minière se limite à la bauxite (gisement important) dans la région de Niksic.

    Un complexe de production d'aluminium et une aciérie constituent l'essentiel de l'industrie lourde implantée dans le pays à l'époque titiste. Avec un potentiel intéressant, l'industrie touristique, développée essentiellement sur la côte de l'Adriatique, souffre d'infrastructures insuffisantes.

    Source: Déplacement à Belgrade (République fédérale de Yougoslavie) et Zagreb (République de Croatie) du président Jacques Chirac, 7-8 décembre 2001 (site de la Présidence de la République française)

    Histoire

    Histoire

    Rappel historique

    Depuis le XI° siècle est royaume indépendant, tantôt intégré au royaume de Serbie jusqu'à la disparition de celui-ci au temps de la conquête turque. Pendant toute la période ottomane, le territoire montagneux du Monténégro central et sa capitale Cetinje réussit à rester indépendant et plusieurs dynasties vont se succéder, la dernière étant celle des Petrovic Njegos.

    L'indépendance du Monténégro est officiellement reconnue lors du traité de Berlin (13 juillet 1878). D'abord principauté, le Monténégro devient un royaume en 1910. Il participe aux guerres balkaniques, puis à la guerre de 1914-1918 aux côtés des Alliés. En 1918, il est intégré au royaume des Serbes, Croates et Slovènes.

    Après 1945, le fort engagement des Monténégrins dans la résistance leur valut de se voir reconnaître le statut de peuple distinct des Serbes et d'obtenir leur propre république fédérée. En 1992, le Monténégro, la plus petite et la moins développée des républiques de l'ex-Yougoslavie, s'est prononcé par référendum pour son rattachement à la RFY.

    Source: Déplacement à Belgrade (République fédérale de Yougoslavie) et Zagreb (République de Croatie) du président Jacques Chirac, 7-8 décembre 2001 (site de la Présidence de la République française)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.