• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Latin


    Une ancien dictionnaire de langue latine
    © Agustín Jiménez Vallejo (ajv@freshmind.net)
    Source en ligne : stock.xchng
    Photo reproduite avec l'autorisation du site d'origine

    Enjeux

    Vers une renaissance du latin?

    Le vent tournerait-il en faveur du latin? On sait l’importance historique prise en Occident par la langue latine. Son influence, loin de se limiter à la période de l’empire romain, a perduré jusqu’aux temps modernes et, parmi les lettrés et dans l’Église (les documents officiels Vatican sont encore aujourd’hui rédigés en latin), jusqu’à nos jours.

    Plusieurs, aux quatre coins du monde, refusent de baisser les bras face au déclin de son influence. Internet leur permet d’échanger, et l’on découvrira avec intérêt bien des sites de qualité (par exemple, aux É.-U., Latinteach.com). Ce que mettent de l’avant ces défenseurs du latin, ce sont, en plus du riche héritage dont il est porteur, certaines des qualités propres à la langue, soit son universalité et sa pureté. Le latin est remarquable, on le sait, pour sa clarté et sa concision, comme le rappelle si bien le poète français Yves Bonnefoy : «Avec les ablatifs absolus, les propositions infinitives, les participes futurs, on pouvait contracter dans un mot, ou une structure dense, second degré de l’esprit, ce que le français n’eût exprimé qu’en le dénouant. Loin de les affaiblir, ce resserrement me semblait aller plus intimement aux relations signifiantes; et découvrir ainsi, bien que de façon voilée, quelque chose d’une intériorité inimaginée (d’une substance) du fait verbal.» (L’arrière-pays, Genève/Paris, Skira/Flammarion, «Les sentiers de la création», 1972 (1982 pour l’édition de poche), p. 96). Il a aussi le mérite pour certains, selon ce que rapporte The Economist, de conférer une aura d’abstraction intemporelle à tout ce qu’il touche. On a l’impression, grâce au latin, de palper l’essence des choses… Son apprentissage, surtout lors de l’enfance et de la jeunesse, rend possible une meilleure connaissance de sa langue maternelle et facilite une certaine ouverture à l’autre.

    Si la plupart des initiatives recensées, pédagogique ou autres, visent à faire mieux connaître la littérature et la civilisation latines de l’antiquité et du moyen âge, d’autres essaient d’adapter la langue latine au monde d’aujourd’hui. Ainsi, on sera étonné d’apprendre que la Compagnie finnoise de radiodiffusion présente à chaque semaine, depuis 14 ans, un bulletin de nouvelles de cinq minutes en latin («Nuntii Latini »), qui est suivi par bon nombre d’auditeurs à travers le monde. Par ailleurs, le Vatican a fait paraître un Lexicon Recentis Latinitatis, dans lequel on trouve l’équivalent latin de concepts on ne peut plus actuels (par exemple, des universalis destructionis armamenta, armes de destruction massive). Certains font preuve d’une originalité particulière. Ainsi David Theodore Stark a créé ce qu’il appelle le «Latino Moderne», une forme actualisée de latin proche de l’italien et de l’espéranto, dont la structure des phrases ressemble souvent à l’anglais ou au français. Par exemple, il traduit : l’homme marche dans la maison par «le homine ambulava inar le domo».

    Quoi qu’on pense de ces tentatives, on ne peut nier qu’elles révèlent un intérêt nouveau pour le latin en ce début de millénaire. N’est-il pas significatif, de ce point de vue, que l’acteur-réalisateur Mel Gibson ait choisi de réaliser son film controversé sur la Passion du Christ en latin et en araméen ? Le latin, une langue morte ? Pas si sûr… (d’après «Roman rebound», The Economist, 18 décembre 2003)

    Documentation


    Sources littéraires - textes originaux en ligne (Bibliotheca Classica Selecta, Université de Louvain, Belg.)
    Textes classiques en latin (Intra Text Digital Library)

    An Analytic Bibliography of On-Line Neo-Latin Texts, par Dana F. Sutton, professeur de Classics, University of California, Irvine (É.-U.)

    Larousse, Pierre. Fleurs latines des dames et des gens du monde ou Clef des citations latines, Paris, Larousse, [1894], XXXIX-519 (Bibliothèque nationale de France, Gallica – mode image, format PDF)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-16
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Remy de Gourmont
    enseignement, humanités, études classiques, langue française
    Raccourcis
    Latin Language (Forum Romanum)
    AgoraCLASS: L'Agora des Classiques (Département d'études grecques, latines et orientales, Faculté de philosophie et lettre, Université catholique de Louvain, Belg.)
    Le site Perseus (Univ. Tufts, Sommerville, Massachussets, É.-U.)
    Association universitaire Athéna. Défense de l'enseignement du grec et du latin (Fr.)
    Sauvegarde des enseignements littéraires (SEL) (association fondée par Jacqueline de Romilly, présidée par Marc Fumaroli, Fr.)
    Lettre ouverte pour la défense des langues anciennes en France (site de Sauver les lettres)
    National Committee for Latin and Greek: association de défense des langues anciennes (É.-U.)
    Précieux carnet d'adresses en langues anciennes (Jacques Julien, formateur IUFM académie de Versailles, Fr.)
    Les Jardins de Lucullus; les Chroniques de Iulius: pour les amoureux de la langue latine
    Ab Nihilo: citations et locutions latines
    Locutio: expressions et citations latines

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.