• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Langue espagnole

    Enjeux

    «L'espagnol est la langue officielle d'une vingtaine de pays, l'une des trois langues de travail et officielles de nombreuses organisations internationales et la deuxième langue de communication mondiale aujourd'hui.

    Son usage n'a cessé de s'accroître depuis quatre siècles, mais c'est au cours du siècle passé qu'il a véritablement pris son essor. A la fin du XIXème siècle, on comptait 60 millions d'hispanophones. Aujourd'hui, avec près de 400 millions, c'est la quatrième langue la plus parlée dans le monde, après le chinois, l'anglais et le hindi. L'espagnol est la langue maternelle de peuples de quatre continents, mais il est surtout parlé en Amérique, où se concentrent les neuf dixièmes des hispanophones.

    Si l'on tient compte uniquement des nations dont l'espagnol est une langue officielle, les hispanophones représentent 6 % de la population mondiale, contre 8,9 % pour les anglophones et 1,8 % pour les francophones.

    L'espagnol est parlé par 94,6 % de la population des pays dont il est une langue officielle, pourcentage nettement supérieur au français, avec 34,6 %, et à l'anglais, avec 27,6 %.

    Les projections les plus prudentes prévoient environ 550 millions d'hispanophones pour 2050 uniquement dans les pays dont c'est la langue officielle. Ce chiffre ne comprend donc pas les hispanos des Etats-Unis, cinquième pays hispanophone du monde actuellement, ni les peuples dont il est la deuxième ou la troisième langue.

    (...)

    Aujourd'hui, l'espagnol est probablement la plus homogène de toutes les langues internationales, ce qui facilite sa compréhension et son apprentissage. C'est également une langue de grand prestige qui, depuis plusieurs siècles, a offert à la culture universelle certains de ses plus beaux joyaux, en particulier Don Quichotte, le premier roman moderne. Sa dimension culturelle est sans aucun doute l'un de ses grands atouts, comme le démontrent les milliers d'hispanistes consacrés depuis deux siècles et dans presque toutes les régions du monde à l'étude de la langue espagnole et de la culture en espagnol.»


    Source: Histoire (Espagne 2002 - site officiel de la Présidence espagnole de l'Union européenne)


    L'espagnol aux États-Unis : une croissance accélérée

    «Il n'est pas rare d'entendre des gens parler espagnol lorsqu'on se promène aujourd'hui dans les rues d'une ville américaine. En 1950, moins de quatre millions de personnes résidant aux États-Unis venaient de pays hispanophones. Aujourd'hui, elles sont plus de vingt-sept millions. Environ la moitié des Latino-Américains aux États-Unis sont d'origine mexicaine. Les autres proviennent de divers pays, dont le Salvador, la République dominicaine et la Colombie. Trente-six pour cent des Hispaniques aux États-Unis vivent en Californie. D'autres États possèdent également une forte population hispanophone, dont le Texas, le New York, l'Illinois et la Floride, où se sont établis des centaines de milliers de Cubains qui fuyaient le régime de Fidel Castro. La ville de Miami regroupe tellement d'Américains d'origine cubaine que le Miami Herald, le plus grand quotidien de la ville, publie deux éditions, l'une en anglais et l'autre en espagnol.

    Le fait que l'espagnol soit couramment parlé dans les villes américaines a fait naître un débat dans l'opinion publique sur la notion de langue. Des anglophones attirent l'attention sur le cas du Canada, où l'existence de deux langues (l'anglais et le français) s'accompagne d'un mouvement sécessionniste. Pour éviter ce genre d'évolution aux États-Unis, d'aucuns préconisent de déclarer l'anglais langue officielle du pays. D'autres considèrent qu'une telle loi n'est pas nécessaire et qu'elle se révélerait probablement néfaste. De fait, arguent-ils, ceux qui parlent une langue autre que l'anglais se sentiraient mis à l'index, et leur vie quotidienne se trouverait compliquée.»

    Source : L'unité dans la diversité : les étapes de l'immigration et la composition ethnique des États-Unis. Texte tiré de la brochure Portrait of the USA, publiée par l'Agence d'information des États-Unis (Département d'État américain) en septembre 1997
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.