• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Illusion

    Illusion ? : « Tout ce qui vit avec nous sur la terre a dû s'adapter, évoluer et se perfectionner au cours de millions d'années. Chaque fleur, chaque insecte, chaque animal est une merveille à découvrir, à respecter, à aimer. Mais nous avons tendance à les remplacer par des inventions du génie humain, présentées par des magiciens de la publicité, vendeurs de progrès et de surconsommation. On s'aperçoit pourtant que ces inventions se démodent bien vite, qu'elles se brisent et qu'elles détruisent souvent ce qui est essentiel à notre vie, à notre bonheur et à la continuation des vrais miracles accomplis par la nature. » Frédéric Back

    Définition


    Enjeux

    L'illusion, tant en politique que dans la vie en général, est vue négativement à notre époque. On l'oppose purement et simplement à la réalité, on l'associe au mensonge, sinon à l'erreur. Ce n'est pas totalement faux. L'écrivain Remy de Gourmont, qui écrit à la fin du XIXe siècle, en propose pourtant une évaluation plus nuancée et l'associe au dépassement de soi-même :

    "Il faut reconnaître que, si cette illusion d'amour-propre a de grands inconvénients, si elle fausse notre jugement critique, non seulement sur nous-mêmes, mais sur les autres, si elle nous entraîne à des estimations fausses, elle a, en contre-partie, de grands avantages. « L'illusion qui accompagne l'homme au cours de la vie, dit M. Cornetz, est une condition nécessaire d'existence, un produit précieux de l'instinct vital. » L'homme qui se surestime est aussi celui qui est capable de se surmonter. Il est nécessaire, au grand jeu de la vie, d’avoir confiance en soi-même. Si l'on ne s'estimait qu'à sa juste valeur, on ne s'estimerait pas assez. Si l'on ne s'accordait pas une force supérieure à sa force réelle, on n'oserait jamais entreprendre l'impossible : or il n'y a peut-être que l'impossible qui soit digne d'être entrepris. Au pur point de vue pratique, si le but à atteindre n'était pas embelli par l'illusion, se mettrait-on jamais en marche? Il est bon qu'après un échec l'homme puisse se dire, en toute naïveté : « J'aurais pu agir autrement. » Ce n'est pas vrai, sans doute; mais cela peut créer dans l'avenir une grande vérité. L'erreur est une grande génératrice de vérités. La vérité d'aujourd'hui a sa racine dans l'erreur d'hier. Les illusions ont souvent créé des forces réelles. « Vous pouviez faire mieux, » dit l'éducateur à son élève. Il met ainsi dans l'esprit de l'enfant une croyance, une idée qui engendrera immédiatement un espoir et, dans le futur, une force." (Remy de Gourmont, « L’illusion du joueur », dans l’ouvrage du même auteur : Promenades philosophiques. [Deuxième série], Paris, Mercure de France, plusieurs éditions jusqu’à nos jours. Texte du domaine public)

    Essentiel

    Un siècle plus tard, dans le Voile et le Masque, Gustave Thibon défend la même idée avec un argument plus profond:«Le déterminisme matérialiste, même à supposer qu'il réponde à la réalité, présente cette lacune qu'il réduit les possibilités de la matière. On se décourage d'autant plus vite qu'on s'imagine que le courage dépend de la physiologie. « Je suis vieux » ou « Je suis malade » — Ce constat dégénère aussi en démission. Mais si je dis : « Je dois » au lieu de « Je ne peux pas », dès cet instant, je peux davantage. En d'autres termes, il faut croire à l'âme pour tirer un meilleur parti du corps.: Illusion, dira le matérialiste. Mais peut-on honnêtement prononcer ce mot-là où l'illusion élargit le champ du réel? ''L'illusion féconde habite dans mon sein.''(André Chénier).

    Mise en contexte du vers de Chénier:«L'illusion féconde habite dans mon sein ; D'une prison sur moi les murs pèsent en vain, J'ai les ailes de l'espérance, [Chénier, Jeune captive.]

    1- Gustave Thibon, Le voile et le masque, Paris Fayard 1985, p.58

    Documentation

    Art et science: Illusion ou réalité?, par Jean Bullier (Pour la science, no 278, décembre 2000): un tableau dynamique défie les neurophysiologistes de la perception

    Jean Baudrillard, Car l'illusion ne s'oppose pas à la réalité (Éditions Descartes, 1998): brève présentation sur le site de l'éditeur
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-05-15
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.