• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Gourmandise

    A quelques jours de l'entrée en Carême, la Foi prise au mot commence une série de 7 émissions exceptionnelles consacrées aux "7 Péchés Capitaux". Thème fascinant, source parfois d'incompréhension, ces Péchés capitaux passent pour certains comme dépassés et pour d'autres sont combattus de telles manières que le traitement ne délivre pas de leurs tourments. Il est donc utile pour cheminer vers Pâques de retrouver le sens de la mesure, et comprendre ce que l'on entend par "péché capital" et combien cette réalité est plus que toujours d'actualité, prenant parfois des formes insoupçonnées dans notre quotidien. La tentation à l'excès ou au défaut, si bien décrite par Saint-Thomas d'Aquin dans sa Somme Théologique et dans le De Malo est donc au coeur de cette série. Et comme référent pour chacune de ces émissions, le Père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame-du-Travail (dans le 14e arrondissement de Paris) nous enseigne sur le bien-fondé de la "morale chrétienne" et sur son expérience de pasteur qui soulage ses brebis du poids de leurs maux. Et pour ouvrir cette série, à quelques jours du jeûne du Mercredi des Cendres, Régis Burnet vous propose de commencer par "la Gourmandise" avec comme invités l'historien Florent Quellier, auteur de "Gourmandise, histoire d'un péché capital", et comme annoncé le Père François Potez. Tous deux nous éclaireront sur la définition de ce péché et l'évolution dans sa perception qu'il a connu au cours des siècles ? Qu'est-ce qui le distingue de la goinfrerie, de la gloutonnerie ou de la gastronomie ? Pourquoi ce péché semble être plus inoffensif que les autres ? Pourquoi nous éloigne-t-il de Dieu ? Et bien-entendu comment s'en guérir ? KTO, émission du 10 février 2013.


    La gourmandise (lithographie imprimée en 1824)
    Auteur : Louis Léopold Boilly
    Source : U. S. National Library of Medicine

    Définition

    Une définition proposée par Brillat-Savarin:

    "La gourmandise est une préférence passionnée, raisonnée et habituelle pour les objets qui flattent le goût.

    La gourmandise est ennemie des excès; tout homme qui s’indigère ou s’enivre court risque d’être rayé des contrôles.

    La gourmandise comprend aussi la friandise, qui n’est autre que la même préférence appliquée aux mets légers, délicats, de peu de volume, aux confitures, aux pâtisseries, etc. C’est une modification introduite en faveur des femmes et des hommes qui leur ressemblent.

    Sous quelque rapport qu’on envisage la gourmandise, elle ne mérite qu’éloge et encouragement.

    Sous le rapport physique, elle est le résultat et la preuve de l’état sain et parfait des organes destinés à la nutrition.

    Au moral, c’est une résignation implicite aux ordres du Créateur, qui, nous ayant ordonné de manger pour vivre, nous y invite par l’appétit, nous soutient par la saveur, et nous en récompense par le plaisir."

    Jean-Anthelme Brillat-Savarin, Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Nouvelle édition. Précédée d'une notice sur l'auteur par M. le baron Richerand. Suivie d'un traité sur les excitans moderne par M. de Balzac. Paris, Charpentier, 1839, p. 161.

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-06
    Loading
    Informations

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.