• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Ellis Island

    Description

    "Durant le XIXe siècle et au début du XXe siècle, la première chose que des millions d'immigrés voyaient en arrivant à New York était la statue de la Liberté dressée sur une île du port de la ville. Le premier endroit où ils posaient le pied sur le sol américain était sur une autre île proche, dénommée Ellis Island. […]

    Douze millions d'immigrés sont entrés aux Etats-Unis par Ellis Island durant les années où elle a servi de centre d'immigration, à savoir de 1892 à 1954. Aujourd'hui, près de 40 % des Américains ont des ancêtres qui sont passés par Ellis Island.

    Reconnaissant l'importance historique de cette île du port de la ville de New York, le gouvernement des Etats-Unis l'a transformée en Musée de l'immigration. Le musée a ouvert ses portes en 1990, et des expositions, des photographies, des archives et des récits oraux y retracent l'histoire de l'immigration aux Etats-Unis.

    La plupart des immigrés qui passaient par Ellis Island étaient européens, mais un nombre considérable d'entre eux venaient également de pays arabes dominés par l'Empire ottoman, qui a duré du XVe au XXe siècle."

    Phillip Kurata, Les immigrés arabes font aussi partie de l'histoire d'Ellis Island (Un musée retrace l'histoire des immigrés arabes et autres aux Etats-Unis) - "Washington File" (International Information Programs, Département d'État américain), 20 août 2002 (texte du domaine public)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.