• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Élite

    Définition

    L'élite: le meilleur du meilleur. Littré donne fleur comme premier synonyme de ce mot. L'élite de l'armée est la fleur de l'armée. L'élite intellectuelle se distingue, selon les mots de Tocqueville par un amour désintéressé du vrai, l'élite dans la sphère de l'action se distingue par le courage, comme nous l'apprend Plutarque dans ses vies des hommes illustres.

    Enjeux

    Bien qu'il dérive du verbe élire, (dont l'ancien participe passé était élit) le mot élite évoque moins les élus du peuple en démocratie que le résultat d'un heureux mélange d'une bonne nature et d'une grande culture. Tocqueville s'est demandé si les démocraties sont aussi aptes que les aristocraties à produire une élite intellectuelle.

    «On rencontre chez une foule d'hommes un goût égoïste, mercantile et industriel pour les découvertes de l'esprit qu'il ne faut pas confondre avec la passion désintéressée qui s'allume dans le coeur d'un petit nombre; il y a un désir d'utiliser les connaissances et un pur désir de connaître. Je ne doute point qu'il ne naisse, de loin en loin, chez quelques-uns, un amour ardent et inépuisable de la vérité, qui se nourrit de lui-même et jouit incessamment sans pouvoir jamais se satisfaire. C'est cet amour ardent, orgueilleux et désintéressé du vrai, qui conduit les hommes jusqu'aux joies abstraites de la vérité pour y puiser les idées mères.
    Si Pascal n'eût envisagé que quelque grand profit, ou si même il n'eût été mû que par le seul désir de la gloire, je ne saurais croire qu'il eût jamais pu rassembler, comme il l'a fait, toutes les puissances de son intelligence pour mieux découvrir les secrets les plus cachés du Créateur.
    Quand je le vois arracher, en quelque façon, son âme du milieu des soins de la vie, afin de l'attacher tout entière à cette recherche, et, brisant prématurément les liens qui la retiennent au corps, mourir de vieillesse avant quarante ans, je m'arrête interdit, et je comprends que ce n'est point une cause ordinaire qui peut produire de si extraordinaires efforts. L'avenir nous dira si ces passions, si rares et si fécondes, naissent et croissent aussi facilement au coeur des sociétés démocratiques qu'au sein des aristocraties.»

    Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique.

    Documentation

    Lasch, Christopher. La révolte des élites et la trahison de la démocratie (The Revolt of the Elites and the Betrayal of Democracy). Traduit par Christian Fournier. Avant-propos de Jean-Claude Michéa. [Castelnau-le-Lez], Éditions Climats, 1996. «Sisyphe».


    Textes en ligne

    Brelot, Claude-Isabelle. Conflits et déclassement: la légitimité de l'histoire des Élites en question. Cahiers d'histoire, no 4, 2000.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-03-23
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Jean-Claude Michéa
    Marc Chevrier
    États-Unis
    André Laurendeau
    société civile, groupes sociaux, démocratie, aristocratie, leader, république

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.