• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Arcand Denys

    Cinéaste québécois

    Biographie

    Denys Arcand est marqué par la formation d'historien qu'il a reçue ainsi que par une conscience exceptionnelle des règles de la dramaturgie. Arcand, en effet, aborde à travers ses documentaires le présent comme histoire en devenir : c'est d'abord le déclin de l'industrie du textile dans On est au coton (1970), puis les élections québécoises de 1970 dans Québec : Duplessis et après… (1972), et enfin le référendum du 20 mai 1980 dans Le Confort et l'Indifférence (1981). Dans ces trois documentaires, Arcand utilise la comparaison pour donner à son discours une perspective historique, citant par exemple Le Prince de Machiavel pour analyser les jeux de pouvoir à l'œuvre lors de la campagne référendaire de 1980.

    Sur le plan dramaturgique, ses films de fiction renvoient à la tragédie et à l'opéra (Réjeanne Padovani, 1973) tout comme ils puisent certains procédés dans la théorie brechtienne (La Maudite Galette, 1971; Gina, 1975). Arcand est fondamentalement un intellectuel et la plupart de ses films reposent sur des dispositifs précis et complexes, comme Jésus de Montréal (1989), qui actualise les principaux événements de la vie du Christ pour confronter morale religieuse et morale artistique.

    Sur le plan thématique, le thème de la décadence domine nettement. Du crime minable qui tourne mal dans La Maudite Galette à l'ascension puis à la descente du top model de Stardom (2000), Arcand semble fasciné par les fins de règne, par la vanité absurde des actions humaines qui n'ont pour effet que d'accélérer l'inévitable entropie. C'est pourquoi Réjeanne Padovani reprend les grandes lignes de l'exécution de l'impératrice Messaline, Le Confort et l'Indifférence cite abondamment les écrits du principal témoin de la chute des Médicis, tandis que le plus grand succès de la carrière du cinéaste s'intitule, simplement, Le Déclin de l'empire américain (1986).

    Observateur attentif de la société québécoise, Denys Arcand a toujours résisté à la tentation de dicter une conduite politique au spectateur. Il a plutôt préféré montrer le présent à la lueur des déterminations historiques, ce que ses détracteurs ont appelé du cynisme et ses défenseurs de la lucidité. Il est tout de même remarquable de constater que dès ses premiers essais réalisés alors qu'il était dans la jeune vingtaine (Champlain, 1964 ; Les Montréalistes, 1965), Arcand posait sur le Québec ce même regard rigoureux teinté d'un humour aux allures de désespoir poli.

    Source: Prix du Québec
    © Gouvernement du Québec, 2001

    Oeuvres


    Document sonore: Entretien de Denys Arcand avec Minou Petrowski (émission ¨Paroles de stars¨, Radio-Canada); écoutez les 1ère, 2e et 3e partie de cet entretien en Real Audio
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-10
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Québec
    Naissance
    25/06/1941, Deschambault, Québec
    Documents Associés
    Yves Lever
    Denys Arcand, cinéma, Québec, Office national du film, politique, corruption, favoritisme
    Yves Lever
    Denys Arcand, cinéma, Québec, Gina, On est au coton, Office national du film, censure
    Yves Lever
    Denys Arcand, Jésus, Église, Christ, Cinéma, religion
    Jean-Philippe Trottier
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.