• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Conversion

    Quel chemin pour aller vers Dieu ? Dans son ouvrage intitulé "Le Désir de Conversion", la philosophe Catherine Chalier se penche sur le parcours de quelques grands "convertis" du XXe siècle, comme Etty Hillesum, Simone Weil, Thomas Merton ou encore Bergson et Rosenzweig. Qu'ils aient ou non changé de religion, ils ont découvert, à une époque tragique, Dieu au plus profond d'eux-mêmes comme réponse à leur questionnement. Quel est le sens et l'enjeu de la conversion, acte de liberté et travail sur soi en perpétuel mouvement ? Comment ces parcours peuvent-ils éclairer aujourd'hui nos propres chemins vers Dieu ? Avec la participation de : Catherine Chalier, philosophe et universitaire ; Ghislain d'Alançon, fondateur des "Conversations Essentielles" ; Jean-François Bouthors, écrivain, auteur de Paul le Juif (éd. Parole et Silence, septembre 2011). Débat animé par : Catherine Escrive, journaliste (KTO, diffusée le 13 décembre 2011).


    Aujourd'hui se convertir, par Mario Forget, Éditions Novalis, Ottawa 2005.

    Définition

    «Molière a immortalisé le faux converti dans Tartuffe. Son trait dominant, l'hypocrisie, d'un mot grec signifiant jouer un rôle, mimer. Tartuffe effectivement se couvre du masque de la vertu pour mener à bien son entreprise de séduction d'une femme mariée dont il tente de duper le mari. Ce qui nous amène au premier trait du converti authentique : la transparence de ses pensées et de sa vie. Et immédiatement au second, la modestie, née du sentiment de son indignité devant la beauté de ce qui lui est révélé. Dans ce sens, certains mystiques apparaissent comme se convertissant à chaque instant de leur vie tant ils sont éblouis par les vérités qu'ils contemplent. Thérèse d'Avila a de multiples témoignages à ce sujet. «Ces vérités me sont montrées avec tant de clarté, écrit-elle dans sa biographie, que les choses du monde ne me semblent que folie.»

    Mais la conversion peut aussi ressembler au coup de foudre. Cette rencontre m'a foudroyé, m'a renversé, m'a bouleversé, c'est par des allusions aux secousses terrestres que les humains ont tenté de décrire le phénomène par lequel la ligne droite et rassurante de la vie quotidienne est soudainement brisée et transformée par l'amour.

    C'est par son analogie avec le coup de foudre humain qu'on peut tenter d'expliquer la conversion authentique qui est invariablement une conversion, non pas à une personne, mais à une vérité transcendantale, à l'amour de Dieu,. Comme dans le cas de l'amour humain, voilà que l'univers se concentre autour de l'irruption de l'être aimé dans la vie du converti. Le regard qu'il portait jusque-là sur le monde et sur lui-même est transformé; l'essentiel ou ce qui lui apparaissait comme tel devient accessoire. Tout est retourné, tourné à l'envers comme la terre sous les labours. Tout s'éclaire sous un autre jour, d'une autre lumière. Le converti a l'impression de toucher à quelque chose qui l'attendait secrètement quelque part : la clef de la vie, de l'amour et de la mort, le dévoilement du secret de Dieu. Et même si la vie atténue cette impression, elle ne la détruit pas. D'où le troisième trait de la conversion : le plus mystérieux. Elle ne porte pas sur un autre être humain, comme dans le cas des sectes où il y a captation de l'individu par le fondateur, le preacher, elle ne porte pas non plus sur un groupe constitué, même si le converti peut se tourner vers une grande religion existante. Elle est dans son essence même authentique, seulement si elle est intérieure, si elle est un contact avec le surnaturel et si elle s'exprime par l'amour et la compassion dans la transparence du moi. La conversion de Simone Weil, cette philosophe de génie, née dans une famille juive athée, est d'autant plus frappante qu'elle a été le fruit d'une constante recherche de la vérité à travers l'attention au réel : "Si on tourne l'intelligence vers le bien, il est impossible que peu à peu toute l'âme n'y soit pas attirée malgré elle…Non pas comprendre des choses nouvelles, mais parvenir à force de patience, d'effort et de méthode à comprendre les vérités évidentes avec tout soi-même".»

    HÉLÈNE LABERGE, "La conversion", L'Agora, vol. 9, no 4

    Enjeux

    Pourquoi, se demande Mario Forget, dans Aujourd'hui, se convertir, L'Église reste-t-elle étrangement silencieuse sur l'appel à la conversion? Mario Forget est saisi par l'urgence de la conversion dans un monde où l'argent est roi et entraîne de multiples esclavages. Il est possible de se libérer de ces esclavages, affirme-t-il, mais il faut consentir à un changement radical et en profondeur. La libération des divers esclavages nous renvoie à la libération intérieure de l'homme lui-même, dont la soif de puissance et l'avidité sont à l'origine de tous les autres esclavages. Seule une conversion religieuse authentique et mature, qui engage la totalité de la personne, rend possible une telle libération. C'est ce qu'il a voulu montrer dans Aujourd'hui, se convertir.
    Constatant qu'il existe très peu d'études théologiques sur la nature du changement survenu dans la conversion véritable, sur sa structure et sa morphologie, Mario Forget comble une lacune en présentant une solide réflexion qui s'appuie à la fois sur les sciences humaines et sur la théologie Il dégage les critères permettant de distinguer entre une conversion véritable et les transformations qui ne sont que des pseudo-conversions, des processus de régression psychologique, des changements de dépen­dance et toute autre forme d'aliénation.

    Documentation

    Jean-Claude Attias, De la conversion, Paris, Cerf, 1998 (collectif du Centre d'études des religions du Livre)

    S. M. Michael, SVD, Anthropologie de la conversion en Inde

    Brigitte Fleury, Étude sur la conversion religieuse d'un point de vue communicationnel: le cas de Roger Garaudy. Montréal. Mémoire de maîtrise en communications, juin 2004, département des communications, Université du Québec à Montréal (reproduit sur le site Les Classiques des sciences sociales)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-12
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Hélène Laberge
    Conversion, Karl Stern, Chesterton, religion, catholicisme, surnaturel
    Remy de Gourmont
    foi, Dieu, catholicisme, religion, Vierge Marie, écrivain, littérature, mystique, mysticisme, simplicité, scepticisme, doute, croyance

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.