• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Cirque

    Alexis Gruss est le chef d'une des plus célèbres familles du cirque, qui a fait des chevaux et de l'art équestre ses spécialités. En exclusivité, il ouvre les portes de son chapiteau et les secrets de pistes. Reportage de Guillaume Roubert.


    Équilibristes au travail au Cirque du Soleil

    Définition

    Définition proposée par un dictionnaire français du 19e siècle. Elle a le mérite de nous fournir un éclairage historique sur la question: "Lieu destiné chez les Romains à la célébration des jeux publics, comme le stade des Grecs, auquel il ressemblait, quoique moins irrégulier dans sa forme. La forme du cirque, plus longue que large, était arrondie aux extrémités; il était entouré de murailles, et fermé à l’un de ses bouts par les carceres ou loges des animaux féroces destinés aux combats, et par des barrières d’où partaient ceux qui faisaient des courses de chevaux ou de chars. Le premier cirque fut établi dans Rome par Tarquin l’Ancien, dans la vallée entre le mont Aventin et le mont Palatin. Ce cirque avait environ 45 m de longueur. D’autrs cirques furent ensuite construits par Néron, Adrien, Caracalla, Héliogabale et Alexandre Sévère. Le cirque était environné à l’extérieur de colonnades et de galeries qui formaient des promenades très fréquentées, où s’établissaient aussi des boutiques. Lorsque les jeux étaient terminés, on se promenait aussi dans l’arène, où se rendaient les courtisanes. Les jeux du cirque étaient célébrés avec une grande pompe. Ils commençaient par une cavalcade en l’honneur du soleil. Les courses en char, à cheval et à pied, venaient ensuite. Les combats des gladiateurs sur succédaient. Les Romains eurent tant de goût pour ces jeux cruels, que le peuple interrompit souvent les spectacles pour demander à grands cris les gladiateurs. (…)

    Ce mot s’applique aujourd’hui à des enceintes circulaires et couvertes, destinées aux spectacles donnés par des écuyers. Le cirque olympique, à Paris. Le cirque royal à Londres. Les Parisiens, comme les Romains, désertent les théâtres de comédie et de tragédie pour les jeux du cirque (Dumersan)."

    Louis-Nicolas Bescherelle, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française. Tome deuxième (G-Z), Paris, chez Garnier frères, 1856, p. 659


    Montréal : le cirque Barnum-Baily. Le défilé passant devant le marché Saint-Laurent
    Photographie publiée dans Le Monde illustré, vol. 12, no 587, 3 août 1895, p. 194
    Source : collections numériques de la Bibliothèque nationale du Québec

    Essentiel

    «Fondamentalement, le chapiteau qui se déplace de ville en ville était à un moment donné la glorification de l'universalité de la société occidentale. Le cirque amenait le monde aux portes des villages, il amenait les animaux sauvages des pays domestiqués, colonisés: des lions, des girafes, des Nègres, des Annamites, des Indiens d'Amérique, etc., et aussi des découvertes scientifiques. L'homme occidental triomphant retrouvait dans le cirque sa propre vision du monde. Le cirque délivrait ce message: tout va être possible, nous sommes les maîtres du monde. Aujourd'hui encore, les chapiteaux amènent, ne serait-ce que par leur seule présence, l'idée qu'il est encore possible d'être nomade dans cette société cloisonnée, une idée de liberté. S'il y a un message commun a toutes les formes de cirque, c'est toujours celui-là: tout est possible.»

    Interview de Bernard Kludak, Cirque Plume, Besançon, France

    Documentation

    JACOB, Pascal. La grande parade du cirque, Gallimard, 1992.

    JACOB, Pascal et RAYNAUD de LAGE, Christophe. Les acrobates, Magellan & Cie, 2001.

    JACOB, Pascal et RAYNAUD de LAGE, Christophe. Les écuyers, Magellan & Cie, 2001.

    JACOB, Pascal et RAYNAUD de LAGE, Christophe. Les clowns, Magellan & Cie, 2001.

    JACOB, Pascal. Le Cirque : un art à la croisée des chemins, Gallimard, 2001.

    JACOB, Pascal. Le Cirque : voyage vers les étoiles, Solar Géo, 2002.

    JACOB, Pascal. Le Cirque : du théâtre équestre aux arts de la piste, Larousse, 2002.

    JACOB, Pascal. La fabuleuse histoire du cirque, Chêne, 2002.

    JACOB, Pascal. Extravaganza, Histoires du cirque américain, Theatrales Eds, 2005.

    Joel Benton, Life of Hon. Phineas T. Barnum (Electronic Text Center, University of Virginia Library)

    Les éléphants sont-ils condamnés à disparaître des cirques américains? (Radio-Canada, 24 juillet 2000)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-04
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.