• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Cher

    Description

    Sur le plan géographique, le Cher, situé au centre de la France, à 220 km de Paris, est un pays de transition entre le Bassin Parisien et le Massif Central. Bordé à l’est par la Loire, touchant au nord à l’Orléannais, le département est adossé au Massif Central au sud. Le Cher est surtout une région de plaines. Le relief est plus accusé au sud et à l’est.

    Le département se caractérise par une activité économique et une population structurée en fonction de certaines spécificités géographiques :


    - au nord, la Sologne (région de forêts et d’étangs), le bocage du Pays-Fort et le vignoble du Sancerrois ;
    - à l’est, le Val de Loire et la vallée de Germigny constituée de vastes pâturages;
    - au sud du département, la Marche et le Boischaut se consacrent à l’élevage bovin. C’est une région à dominante rurale où existent quelques sites d’activités économiques : Saint-Amand-Montrond (imprimerie, bijouterie), Dun-sur-Auron, Sancoins (marché des Grivelles);
    - au centre, la champagne berrichonne, riche région céréalière, autour de la ville de Bourges (72 244 habitants), capitale historique, préoccupée actuellement par les problèmes de restructuration de l’industrie de l’armement. Les sites industriels de Vierzon (mécanique) et Mehun-sur-Yèvre (porcelaine) connaissent de graves difficultés économiques.


    *****

    STRUCTURE TERRITORIALE

    Superficie: 7310 km2
    15ème rang national
    (France métropolitaine : 544 000 km2)

    Nom des arrondissements :
    BOURGES
    VIERZON
    SAINT-AMAND-MONTROND

    Nombre de cantons : 35
    Nombre de communes (par strates démographiques) : 290

    Nombre et statut des groupements de communes (communautés de communes, syndicats intercommunaux, districts…)

    Le département du Cher compte 214 groupements de communes décomposés en :
    - 17 syndicats mixtes,
    - 16 syndicats intercommunaux à vocation multiple,
    - 170 syndicats intercommunaux à vocation unique.
    - 11 communautés de communes au 28.09.00

    · Juridictions auxquelles le département est rattaché :
    - cour d’appel : Bourges
    - tribunal administratif : Orléans
    - chambre régionale des comptes : Orléans


    Source: site de la présidence de la République française

    Histoire

    Histoire
    Le Cher, pays de Jacques Cœur et du Grand Meaulnes, appartient à l’ancienne “très riche province” du Berry. Acquis en 1100 par le Roi de France Philippe 1er, le vicomté de Bourges ne quittera plus le pouvoir royal qui l’élève au rang de duché pour Jean de France, duc de Berry en 1360. Son successeur le dauphin Charles s’y réfugie en 1419. Devenu en 1422, le “Roi de Bourges”, il y prépare la reconquête de son royaume sur les Anglais inspiré par Jeanne d’Arc et aidé par Jacques Cœur. A la fin du 15ème siècle, Louis XI, né à Bourges en 1423, y implante une université qui acquiert une célébrité internationale au siècle suivant grâce à l’excellence de son école de droit dont Jacques Cujas est le plus célèbre professeur. La Renaissance permet un renouveau de richesses auquel les guerres de la Ligue et de la Fronde mettront un terme à la fin du 16ème et au début du 17ème siècles. En 1790, le Haut-Berry devient le département du Cher qui se caractérise par une importante industrie métallurgique. Sous le Second-Empire, l’implantation à Bourges des établissements militaires provoque un accroissement de la population de la ville.

    De sa longue histoire, le département a conservé un important patrimoine culturel et artistique. Les monuments religieux et civils sont nombreux : l’abbaye de Noirlac, les châteaux de Meillant, d’Ainay-le-Vieil, de Culan, de la Verrerie… Avec sa cathédrale (fin XII, XIVème siècles), ses maisons à pans de bois et le palais Jacques Cœur (XVème siècle), Bourges apparaît comme une ville au riche patrimoine historique.


    Source: site de la présidence de la République française
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    45%
    Dons reçus (2016-2017): 9 040$
    Objectif (2016-2017): 20 000$


    Nous avons reçu 18 600$ lors de la campagne 2015-2016. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2016-2017, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.