L'espace urbain pervertit par les «loisirs»

Susan G. Davis
Texte de la présentation: «C'est le centre des villes qui est désormais la cible des entreprises de "loisir familial" conditionné telles que Disney, Sony, Warner, etc. A l'image des vingt-quatre centres de jeux vidéo de La Tête dans les nuages, deuxième enseigne du secteur en France avec 5 millions de visiteurs par an, derrière Disneyland Paris (11 millions), des mini-parcs à thèmes prolifèrent au coeur de l'espace public, dans des cités transformées chaque jour un peu plus en un vaste champ clos commercial.»

Autres articles associés à ce dossier

Otium et negotium dans la Rome antique

Jean Touchard

Extrait de: Jean Touchard, avec la collaboration de Louis Bodin, Pierre Jeannin, Georges Lavau et Jean Sirinelli, Histoire des idées politiques. Tome

Un fabuleux renversement

Jacques Dufresne

C'est au sommet de la société que l'on travaille le plus aujourd'hui. L'auteur interprète ce renversement à la lumière des propos de Schopenhauer

Temps libre et loisir

Bernard Lebleu

Nous nous définirons à l'avenir autant par le travail que par l'usage que nous ferons de notre temps libre.




Nos suggestions