Articles


Au commencement était le rythme

Boris Chapuis
Commentaire de la première traduction française de La nature du rythme, Ludwig Klages, préfacé et traduit par Olivier Hanse, éd. L’Harmattan, 2004, 116 p., 11,80 €.

Ce que Poussin pensait de Virgile

Le Magasin pittoresque

La recherche d'une identité

Bernard Courteau
L'homme dont la conscience est plus grande que le pouvoir des mots se fait naturellement poète. Quoi de plus naturel, par conséquent, que de l'interroger sur le sens de sa vie, de sa démarche, qui recoupe celle de chacun, et qu'il trame de ses mot

Tolstoï moissonneur

Hélène Laberge