Articles


L'espace urbain pervertit par les «loisirs»

Susan G. Davis
Texte de la présentation: «C'est le centre des villes qui est désormais la cible des entreprises de "loisir familial" conditionné telles que Disney, Sony, Warner, etc. A l'image des vingt-quatre centres de jeux vidéo de La Tête dans

Le bonheur dans l'action

André Maurois
Qu'est-ce qui vaut le mieux: l'action ou l'inaction? La Baghavad-Gîta et les Upanishads posaient déjà la question et y répondaient: l'action accomplie avec détachement vaut mieux que l'inaction.

Permettre l'avenir

Madeleine Préclaire
Où l'auteur montre qu'on ne saurait améliorer les rapports entre générations, si l'on ne trouve pas d'abord le moyen de libérer du temps pour les activités contemplatives.

Sur quelques vieilles pierres trop connues

Remy de Gourmont
Une critique de la "touristisation" du monde écrite à la fin du 19e siècle. Il faut préserver, face aux hordes de touristes qui envahissent les moindres recoins de la planète, les incertitudes et les surprises des vrais voyages et de la vie.