Articles


De la communication des idées

Jean le Rond d'Alembert

La décence ordinaire malgré tout

Pierre-Jean Dessertine
Nous voulons ici réaffirmer l’existence d’une « décence ordinaire », en répondant aux principaux arguments de Frédéric Lordon qui, dans Impasse Michéa, s’est employé à la disqualifier à travers la critique de la pensée de Jean-Claud

L'identité québécoise en mutation

Groupe Réflexion Québec

Le sens des mots

Remy de Gourmont

Les études gréco-latines et l’enseignement secondaire

Henri Bergson
«Au moment où le débat sur la réforme de l’enseignement prend une place de premier ordre dans les préoccupations du monde politique, du monde universitaire et des familles françaises, la Revue de Paris a jugé ne pouvoir mieux montrer comment

Les Madelinots

Marie-Victorin
Où on voit que le frère Marie-Victorin était également un fin linguiste. Voir Croquis laurentiens, version intégrale.

Ordonnance de Villers-Cotterêts (extraits)

«Le 10 août 1539, le roi François 1er signe à Villers-Cotterêts une ordonnance de 192 articles. Le Parlement de Paris l'enregistrera le 6 septembre. (...) L'ordonnance de Villers-Cotterêts établit en premier lieu que tous les actes légaux et

Quechua : l'humanisme au miroir d'une langue andine

Edith de Cornulier
I L’animal, une notion humaniste Nous, les êtres humains La notion d’Occident, d’usage répandu, mais flou II La langue christianisée De la langue à l’esprit La pensée, le corps et l’expérience du monde La traduction d

Sur une dégradation signalétique du langage

Pierre-Jean Dessertine
C'est bien parce que la langue est l’œuvre humaine la plus précieuse qu'il importe de prendre garde de ce que les hommes en font. Or, il semble bien que la conjonction des innovations technologiques dans le domaine de l'informatique et de la comm

Plonger dans la vie ou aller à la pêche?

Youri PInard
Voilà dix mois maintenant que nous avons commencé en famille notre lent périple un peu improvisé en Europe et en Asie. Nous essayons de voyager lentement et de voyager léger. Comme nous le souhaitions, nous prenons le temps de vivre des expérie

Pourquoi raconter des histoires ?

Pierre-Jean Dessertine
Le mot "histoire" s'utilise en de multiples significations. Peut-on trouver une unité à la racine de ces significations justifiant l'usage d'un même vocable ? Sur quel caractère de la condition humaine se fonde l'universel désir d'histoires ? N'

Pourquoi la littérature

Thomas De Koninck
Parfait représentant de la grande tradition, comme George Steiner, dont il s'inspire, Thomas De Koninck n'a pas besoin de preuves scientifiques pour nous convaincre de lire des chefs-d'oeuvre. Mais de telles preuves existent. Ajoutent-elles qu