Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Ouzbékistan

    Description

    L'Ouzbékistan, le « pays des Ouzbeks » est l'une des 5 anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale qu'était devenu le Turkestan occidental dans les années 1920. Sa capitale est Tachkent.
    Entouré du Kazakhstan au nord, du Kirghizstan à l'est, du Tadjikistan au sud-est, de l'Afghanistan au sud et du Turkménistan au sud-ouest, l'Ouzbékistan couvre 447 400 km2, dont 90% sont désertiques. L'Ouzbékistan déclare son indépendance le 31 août 1991, et Islam Karimov, alors premier secrétaire du parti communiste de la République Socialiste Soviétique d'Ouzbékistan, devient le premier président de la République d'Ouzbékistan.

    27,7 millions d'habitants en font le pays d'Asie centrale le plus peuplé, avec un accroissement naturel de 1,6%. Dans cet Etat polyethnique, plus de cent nationalités se côtoient, jouissant officiellement des mêmes droits civiques. Les Ouzbeks représentent trois quarts de la population, les Russes, les Tadjiks et les Tatars forment les minorités les plus importantes.

    Minorités ethniques et politique linguistique

     

    Géographie physique

    L'Ouzbékistan est découpé en 12 régions (viloyat), une république autonome, le Karakalpakistan, et une ville, la capitale, Tachkent, située à l'extrémité est du pays, tout près du Kazakhstan, du Kirghizstan et du Tadjikistan. Le Karakalpakistan occupe près de 37% du territoire, à l'ouest de la mer d'Aral.
    Deux déserts, le Kyzyl Koum (qyzylkum en ouzbek signifie sable rouge), l'un des déserts les plus étendus d'Asie centrale, à l'ouest, et le Kara Koum (qorakum, sable noir) au sud-ouest recouvrent le pays, dont seulement 10% des terres restent accessibles à l'exploitation humaine. Deux grands fleuves, l'Amou Daria au sud, et le Syr Daria au nord, traversent le pays. L'Amou Daria, anciennement Oxus, prend sa source dans le Pamir, traverse l'Hindou Kouch et le désert Kara Koum avant de former un delta et de se jeter dans la mer d'Aral. Le Syr Daria a deux sources, l'une dans les Tian Shan, les montagnes célestes, au Kirghizstan, l'autre dans l'est de l'Ouzbékistan. Le fleuve s'écoule principalement au sud du Kazakhstan jusqu'à la mer d'Aral. Alimentant de nombreux canaux d'irrigation, notamment pour les champs de coton, le Syr Daria s'assèche avant d'atteindre son embouchure.
    L'est du pays est essentiellement montagneux, les chaînes du Tian Shan, du Turkestan-Zerafchan, forment des vallées fertiles, dont celle du Ferghana, couvrant l'est de l'Ouzbékistan, le sud du Kirghizstan et le nord du Tadjikistan. Les 22 000 km2 de cette vallée accueillent près de 10 millions de personnes, c'est-à-dire un cinquième de la population de l'Asie centrale.

    Ressources

     

    Economie

     

    Politique

    Doocumentation

    Documentation

    www.stat.uz

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C