• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Trois-Rivières

    Description

    Située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, à mi-chemin entre Québec et Montréal, au confluent des trois chenaux dessinés par la rivière Saint-Maurice, Trois-Rivières est une des villes du Québec les plus anciennes.

    Le site jadis occupé par les tribus algonquines, constitue un des premiers postes de la colonisation française, dont le développement est confié au sieur de Laviolette. Les premiers colons érigèrent à partir de 1650 une palissade le long du fleuve. À partir de là, le développement s’est fait vers le nord-ouest et la ville en est venue à occuper les trois coteaux qui dominent la basse-ville. En 1663, Trois-Rivières devient le siège de l'un des trois gouvernements de la Nouvelle-France.Les Ursulines s'y établissent vers la fin du XVIIe siècle. En 1730, M. de Francheville obtient du roi l'établissement des Forges de Saint-Maurice, dont l'activité allait dominer l'économie régionale pendant une longue période jusqu'au développement au milieu du XIXe siècle de l'industrie du sciage du bois, puis par la suite de la fabrication de papier, activités favorisées par la présence de la rivière Saint-Maurice qui permettait la flottaison du bois coupé en amont, plus haut dans les terres.

    Progressivement la ville devient un centre judiciaire et administratif. La ville obtient en 1852 l'érection canonique du diocèse de Trois-Rivières. En 1908, un incendie qui détruisit plusieursbâtiments hérités de la période française, oblige la reconstruction d'une partie du centre-ville et favorise l'avènement de nouveaux types d'entreprises, notamment, l'industrie textile qui entraîne avec un afflux nouveau de paysans et d'immigrants. De 1911 à 1951, la population passe de 1911 à 1951. En 1984, Trois-Rivières fêtait le 350e anniversaire de sa fondation.

    Le déclin des activités industrielles lourdes a forcé la ville à diversifier son économie au cours des dernières décennies, économie orientée principalement aujourd'hui vers les services, malgré une industrie papetière encore dynamique. La conversion en 1968 du Centre d'études universitaires en une succursale de l'Université du Québec a contribué significativement à la diversification de l'économie trifluvienne par l'identification de nouveaux pôles de développement économiques, par exemple grâce à la recherche liée au développement du moteur à hydrogène, de même qu'à l'essor culturelle de la ville où se déroulent annuellement une série d'événements importants tels que le Festival de poésie internationale.

    En 2002, le processus de fusion des municipalités québécoises a donné lieu au regroupement des municipalités de Cap-de-la-Madeleine, Pointe-du-Lac, St-Louis-de-Fance, Ste-Marthe-du-Cap, Trois-Rivières et Trois-Rivières-Ouest. La nouvelle ville de Trois-Rivières compte une population globale de 125 000 habitants.

    Située dans une zone de type «continental humide», la température subit d'importants écarts saisonniers, variant de -30 °C à + 35 °C. Le total annuel de neige dépasse 2,5 mètres, et les vents dominants sont du sud-ouest.

    Histoire

    Histoire
    Historique de la Trois-Rivières, site officiel de la ville
    Les maires de Trois-Rivières
    Tricentenaire de l’arrivée des Ursulines à Trois-Rivières

    Doocumentation

    Documentation
    Histoire de la ville de Trois-Rivières et de ses environs, par Benjamin Sulte, Montréal, Eusèbe Sénécal, imprimeur-éditeur, 1870 (on peut télécharger gratuitement une version en PDF de cet ouvrage à partir du site de la Bibliothèque nationale du Québec)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Documents Associés
    Gouvernement du Québec
    Fusions municipales au Québec
    Raccourcis
    Site officiel de la ville
    Le Nouvelliste
    Actualités régionales (TQS Mauricie)
    Diocèse de Trois-Rivières
    Calendrier touristique
    Calendrier culturel
    Le Guide de Trois-Rivières
    Web Mauricie
    Trois-Rivières Plus.Net
    Université du Québec à Trois-Rivières
    Cégep de Trois-Rivières
    Collège Laflèche
    Commission scolaire du Chemin-du-Roy
    Conseil régional de la culture Coeur-du-Québec
    Bibliothèques de Trois-Rivières (dernières nouvelles)
    Culture Plus: agenda culturel de la Mauricie
    Médiat-Muse: Regroupement de musées, centres d'exposition, centres d'interprétation et lieux historiques de la Mauricie et du Centre-du-Québec
    Orchestre symphonique de Trois-Rivières
    Festival international de la poésie de Trois-Rivières
    Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières
    Festival international du film sur l'art
    International de l'art vocal de Trois-Rivières
    Les Petits chanteurs de Trois-Rivières
    Salon national d'histoire et de patrimoine
    Appartenance Mauricie: société d'histoire régionale
    Direction Centre-de-la-Mauricie: le Centre local de développement et la Municipalité régionale de comté
    Société de développement commercial Centre-ville de Trois-Rivières
    Centre d'aide aux entreprises des 3 Rivières
    Trois-Rivièresplus.Net : répertoire d'entreprises de la Mauricie
    Salon industriel de la Mauricie
    Corporation Intermunicipale de Transport des Forges pour les villes de Trois-Rivières, Trois-Rivières-Ouest et Cap-de-la-Madeleine
    Port de Trois-Rivières
    Aéroport régional de Trois-Rivières
    Grand Prix Players de Trois-Rivières
    CFOU-FM, radio des étudiants de l'UQTR

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.