• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Tibet


    Le Tibet
    Détail d'une carte administrative de la République populaire de Chine (1986)
    Publication : Central Intelligence Agency (CIA)
    Source en ligne : Perry-Castañeda Library Map Collection, University of Texas at Austin (Texas, É.-U.)

    Tibet central
    Entre la Chine et l'Inde
    Une province de la Chine?

    Histoire

    Histoire
    Le 7 octobre 1950, les forces chinoises, avec à leur tête Mao Ze Dong, envahirent le Tibet. Sa vie étant en danger, le Dalaï-Lama trouva refuge en Inde en 1959 avec quelques milliers d’autres Tibétains qui le suivaient.

    Le Dalai-Lama dirige le Tibet depuis 1950. Après une tentative avortée pour imposer l'autonomie du Tibet en 1959, il doit s'exiler. Trente ans plus tard, il reçoit le prix Nobel pour sa lutte pacifique en faveur de l'autonomie. Aujourd'hui, au terme d'une visite en Chine de 10 jours (avril 2001) où on l'a accusé de collision avec les séparatistes de Taïwan, il affirme ne plus rechercher l'indépendance du Tibet par rapport à la Chine.


    Rencontre de deux visions de la politique mondiale. Le Dalai-Lama (à gauche) est reçu à la Maison blanche par le président américain George W. Bush, le 23 mai 2001
    Crédit : Eric Drapper / Maison blanche, Gouvernement américain

    Doocumentation

    Documentation
    Documentation:
    Nouvelles sur le Tibet et le Dalai-Lama
    Tibet: le sourire des poètes occupés, par Elisabeth Gilles (Allez savoir! (Université de Lausanne), no 18, octobre 2000
    Au Tibet avec Tintin
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.