• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Sport extrême

    Définition

    La plupart des sports actuels ont cessé d'être des jeux parce qu'ils comportent des avantages financiers et qu'ils impliquent des contrats créant des obligations. Ce sont des activités professionnelles. Les sports extrêmes demeurent des jeux, des jeux extrêmes eux aussi, en ce sens que les principales caractéristiques du jeu, dont la liberté et la gratuité, y sont accentuées.
    La mesure des performances et la présentation des résultats n'y a guère d'importance, car plus que l'entraînement à long terme et le souci de la carrière, c'est la sensation forte qui importe. Le mot adrénaline revient dans la plupart des définitions qu'on en donne, même si ce sont souvent d'autres substances qui sont sécrétées devant le danger encouru.
    Ne serait-ce que pour cette raison, on peut considérer l'adepte de ces excès comme un marginal. Marginal, il l'est aussi parce qu'il cherche le risque dans un monde où l'on a tendance à faire de la sécurité un absolu et à nier qu'il existe dans l'âme humaine un besoin fondamental de risque. Marginal, notre Tarzan des villes — car ces héros de bandes dessinées ou de publicités télévisuelles font partie de l'imaginaire en cause — l'est aussi par son souci de l'autonomie.
    Alors que la règle est de confier la gouverne de soi-même à des experts, des drogues et des ordinateurs, de renforcer le corps par des prothèses, voici le corps abandonné à lui-même dans des situations où il aurait besoin d'un soutien. Alors que l'individu normal ne sait plus faire usage de ses jambes, notre Icare voudrait se passer des ailes et du moteur de l'avion pour changer de continent.
    À la vitesse où il évolue et compte tenu des sensations fortes qui l'envahissent, on voit mal comment il pourrait s'enivrer du parfum des fleurs; en quoi il ressemble à tous les autres sportifs, il est victime de la perte des sens. Victime non consentante toutefois, ce qui la rend marginale. À sens émoussés, stimuli forts. Pour redécouvrir qu'ils ont des sens, nos Quichottes les surexcitent, se rapprochant par là des adeptes du plaisir par la mutilation.1
    Ils sont hyperactifs, et par là conformistes, à n'en point douter. Certains auteurs sont cependant d'avis qu'ils ont leur manière à eux, toute sartrienne, d'être actifs : pour minimiser l'absurdité de l'existence humaine. 2 Ce sont des travailleurs de l'inutile, des draveurs par caprice.


    1. Cf Maude Landreville, Les sports extrêmes ou le plaisir de mourir jeune.
    2. Maude Landreville, op.cit. «La satisfaction [est] basée sur les deux concepts de confort et de plaisir, qui sont situés dans deux centres de stimulations différents du cerveau. L'on constate que la satisfaction du plaisir s'enregistre de façon dynamique. Par contre, le centre de la perception du confort (le même que le centre de la douleur) enregistre des conditions statiques. Ainsi notre société serait trop axée sur les notions de sécurité et de confort, les besoins comblés avant même qu'ils ne soient énoncés et le centre du plaisir trop peu stimulé. La recherche de celui-ci [plaisir] pourrait amener à des actions désordonnées, incompréhensibles et violentes. »

    Essentiel

    Sur un site français, on les invite à prendre pour modèle Platon, l'homme aux larges épaules…et le plus grand philosophe, qui a aussi écrit , mais on omet de le rappeler, que " philosopher c'est apprendre à mourir. " Quand on sait que pour bien des gens partir en avion c'est mourir complètement, on est autorisé à penser que les Platons de la parapente sont les vrais philosophes de notre époque.
    Ils ressemblent toutefois plus à Diogène dans son tonneau, qu'au Platon de la République. Diraient-ils à Alexandre : « Ôte-toi de mon soleil ! » Peut-être, mais pour mieux s'incliner ensuite devant le représentant de la maison NIKE. Leur mort elle-même a été récupérée. Comme celle des terroristes extrêmes, dont ils sont les contemporains gavés.

    Documentation

    Bruce Ughetto, Extreme Sport
    «Aujourd'hui ce qui est full phat, c'est de prendre des risques, sentir l'euphorie, l'ivresse et l'exaltation du risque calculé, c'est de vivre des expériences grisantes. Personne ne désire une vie plate et en général je vous vois aller aux partys toutes les semaines, c'est ce que vous avez pour assouvir ce désir. Mais votre chant sera toujours : « I can't get no satisfaction ». Ces paroles ne sont pas une exagération, rien ne pourra satisfaire votre cœur. Alors pour d'autres, c'est escalade, free fall, surf, mountain bike, ski ou snowboard sur des pentes de psychopathe... C'est comme se tenir à côté d'un précipice. »

    Serge Trudeau, Un étrange sport extrême: les risques que certains mal voyant sont tentés de prendre pour paraître autonomes.

    «Ne pourrions-nous pas être minés, hantés, terrorisés par l'éventualité de paraître moins autonome, moins adroit, moins élégant, moins séduisant, moins désirable, moins intelligent que la plupart des autres de notre entourage? Ne serait-ce pas aussi pour cela que nous développons une foule d'astuces pour ne pas être perçu comme étant mal voyant.

    C'est sans doute à cause de cela que nous pratiquons souvent une sorte de tauromachie urbaine, du trapèze sans filet ou des cascades sans jamais complètement maîtriser les règles de l'art.

    Inévitablement, la pratique d'un tel sport peut entraîner des blessures graves et parfois même la mort.»

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    0%
    Dons reçus (2018-2019):0$
    Objectif (2018-2019): 25 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.