• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Potentille ansérine

    SpiranthePotentille-des-oies au bord d'un chemin de rang. Les tiges rouges sont des stolons qui cherchent un nouveau lieu d'ancrage.
    photo: 01/09/2004, Kingscroft, Québec

     

    Définition

    Fleur sauvage du Québec. (Voir le Sentier des fleurs sauvages) Indigène autour du St-Laurent; également naturalisée d'Eurasie.

    Herbacée, TIGES rampantes rougeâtres, FEUILLES dressées (long. 10 à 20 cm), velues au revers, composées de nombreuses folioles opposées et dentées, dont certaines beaucoup plus petites que les autres; FLEUR petites (diam. 1 à 2 cm), à cinq pétales jaune or, poussant sur des ramifications dressées.

    Fleurit en été dans les lieux ouverts et sur les rivages.

    Richette est son nom populaire en France.



    Usage médical et pratique:

    La plante est très riche en tanin et peut être utilisée comme astringent, pour raffermir les gencives par exemple, et comme antidiarrhétique.
    «La plante a un riche folklore européen: on emploie les feuilles broyées contre les échauffaisons et les hémorrhoïdes; on en met dans les chaussures pour absorber la sueur des pieds; l'infusion guérit les meurtrissures aux pieds des chevaux.»1
    Attention: conservée dans un récipient en fer, elle peut devenir toxique.

    1. frère Marie-Victorin, Flore Laurentienne, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1964, p.338

    Documentation

    Planches de botanique:
    1. planche du Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé, 1885, Kurt Stübers library (All.)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-07-29
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Anglais
    Silverweed

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.