• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Michel Theys

    Journaliste belge, réputé pour sa défense de la langue française dans les institutions européennes. Il a reçu le prix Richelieu de l'Académie française en 2006.

    Documentation

    Discours de Jean Dutourd, de L'Académie française, lors de la remise du prix Richelieu.

    «Lorsque je vois un homme qui n’est pas de chez nous manifester son amour pour la langue française, admirer ses clartés, ses mystères et sa musique, la préférer à sa langue maternelle, j’ai envie de lui dire : « Bienvenue à la Légion étrangère ! » Mais peut-on saluer de la sorte un frère wallon, un Belge ? Il n’y a pas de Légion étrangère pour cet homme-là. Le français est sa langue naturelle et maternelle, en dépit de « quelques belgicismes » qui, selon moi, ne font que relever la saveur de ses propos.

    Donner le prix Richelieu à Michel Theys, c’est comme le donner à un écrivain ou à un journaliste français. Si un jour, ce qu’à Dieu ne plaise, la langue officielle de l’Europe devient ce qu’elle menace d’être, c’est-à-dire une espèce de sabir anglo-saxon composé de quelques centaines de mots, c’est évidemment dans nos rangs – et peut-être en première ligne – que Michel Theys combattra. La faiblesse du français, c’est qu’il est une langue aristocratique, façonnée par sept ou huit siècles de monarchie ; tandis que l’américain est une langue démocratique faite surtout pour exprimer des préoccupations matérielles ou scientifiques, ce qui est la même chose. Il s’ensuit qu’utiliser le français, c’est d’une certaine façon refuser le matérialisme grandissant du monde, ainsi que sa laideur, son uniformité, son vieillissement et les camelotes consécutives.

    Cher Michel Theys, c’est grâce à des hommes comme vous que plus de gens qu’on imagine gardent quelque espoir dans un monde qui ne sera pas étouffant d’ennui. Le cardinal de Richelieu, sous l’invocation de qui nous avons placé notre prix, aurait, je pense, approuvé notre choix. Peut-être eût-il fait de vous un Français du roi Louis XIII et vous eût octroyé un siège à l’Académie, entre Conrart et Vaugelas.


    (source: éditorial, revue Défense de la Langue Française, no 216, 2e trimestre, 1995)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.