• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Ouimet Léo-Ernest

    L'un des pionniers du cinéma québécois

    Biographie

    Biographie romancée de Léo-Ernest Ouimet
    Mathieu-Robert Sauvé raconte l'histoire d'un pionnier du cinéma québécois.


    Au début du siècle, Léo-Ernest Ouimet, un jeune électricien devenu prospère grâce aux vues animées, se bat contre le clergé et ses alliés politiques pour l'ouverture des cinémas le dimanche. Lorsque la Cour suprême du Canada lui donne raison en 1912, sa carrière est déjà sur le déclin. Plus tard, il tombera dans un quasi-anonymat jusqu'à sa mort, à 94 ans, en 1972.

    La vie, l'oeuvre, les moments de gloire comme les pires malheurs de Léo-Ernest Ouimet sont relatés avec une écriture mordante et colorée dans Léo-Ernest Ouimet, L'homme aux grandes vues, biographie romancée que lui consacre notre collègue Mathieu-Robert Sauvé. Journaliste à Forum, il signe ici son deuxième ouvrage (après celui consacré à Joseph Casavant) dans la collection Les Grandes Figures chez XYZ éditeur.

    «Contrairement au travail sur Joseph Casavant, j'ai eu accès à une masse importante de documents sur Léo-Ernest Ouimet, ce qui fait qu'il y a moins de contenu romancé. Tous les personnages sont réels et j'ai eu besoin de moins de liens fictifs entre les éléments», raconte l'auteur.

    Précisons que le genre «biographie romancée» est privilégié par l'éditeur qui, avec cette collection, tente de joindre un public adolescent. «Le contenu historique demeure rigoureux», rappelle Louis-Martin Tard, fondateur de la collection et ex-directeur de l'information à l'U de M.

    Projectionniste, inventeur d'un appareil meilleur que le kinétoscope d'Edison, homme d'affaires, distributeur, Léo-Ernest Ouimet a réalisé plusieurs films dont un à Hollywood, où il côtoya durant quelques années les plus grandes vedettes et les réalisateurs les plus prestigieux du cinéma américain.

    Une des premières choses que le jeune Ouimet a su à propos du cinéma, c'est que la pellicule du temps était particulièrement inflammable. Destin tragique ou hasard, tous les films qu'il a réalisés ont brûlé et sa carrière dans le monde cinématographique s'est terminée le jour où les parents de personnes blessées dans l'incendie d'un cinéma dont il avait la gérance l'ont poursuivi.

    Mathieu-Robert Sauvé rappelle à quel point les initiatives prises par Léo-Ernest Ouimet ont eu un impact considérable sur la société québécoise, notamment les classes populaires. Avant la Première Guerre mondiale, les loisirs étaient très limités pour les gens aux revenus modestes. Le cinéma a changé tout cela. «Quand on a vu des images qui bougeaient, c'était magique», raconte-t-il.

    Cette fascination, ce goût de se divertir à peu de frais a attiré des foules immenses au Ouimetoscope, premier cinéma de Montréal ouvert le 1er janvier 1906. Cette salle fut la toute première au monde à être uniquement consacrée au cinéma, huit ans avant celles de New York!

    «Ce que j'aime de Léo-Ernest Ouimet, c'est son flair, son audace. C'est un autodidacte qui a tout de suite compris le potentiel du cinéma», mentionne l'auteur, qui a dédié cet ouvrage à son fils Léonard «pour qu'il sache qu'il y a eu une vie avant la vidéo».
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    0%
    Dons reçus (2018-2019):0$
    Objectif (2018-2019): 25 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.