• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Mankiewicz Joseph

    Introduction à l’œuvre de l’auteur

     

                Fin connaisseur des arts du divertissement, Joseph L. Mankiewicz a magnifiquement mis en lumière les méfaits démoniaques du jeu. Sa parole a plus que jamais valeur de prophétie, à l’heure où l’Humanité cède de plus en plus à l’antique tentation du ludisme permanent.

    Lire la suite de l'article...

     

    Biographie

    Débuts

     

                Joseph Mankiewicz est d’abord correspondant du Chicago Tribune à Berlin. C’est en 1928 qu’il noue son premier contact professionnel avec le Cinéma, en devenant rédacteur de sous-titres Anglais pour les films muets de la UFA. Sa carrière prend son essor quand il intègre la Paramount en tant que scénariste. Seul ou en collaboration, il signe une quinzaine de longs-métrages au profit du célèbre studio. Ses textes sont mis en scène par des artistes chevronnés comme Edward Cline, Norman McLeod ou King Vidor. En 1946, un coup de théâtre infléchit son destin : Ernest Lubitsch tombe malade pendant le tournage du Château du dragon (Dragonwyck). Mankiewicz, auteur du scénario du film, est choisi pour remplacer le maître agonisant. Tandis qu’une étoile du Septième Art se meurt, une autre naît et brille déjà de mille promesses…

     

    Particularités

     

                Joseph Mankiewicz est le frère cadet du scénariste Herman Mankiewicz (1897-1953). C’est à ce glorieux aîné, surnommé le « Voltaire de Central Park West », qu’il doit son entrée à la Paramount et plus généralement, son intégration au cercle fermé du Cinéma Hollywoodien.

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateur

    · 1946 : Le Château du dragon (Dragonwyck) (+ scénariste)

    · 1946 : Quelque part dans la nuit (Somewhere in the Night) (+ scénariste)

    · 1947 : Un mariage à Boston (The Late George Apley)

    · 1947 : L'Aventure de Madame Muir (The Ghost and Mrs. Muir)

    · 1948 : Escape (+ scénariste)

    · 1949 : Chaînes conjugales (A Letter to Three Wives) (+ scénariste)

    · 1949 : La Maison des étrangers (House of Strangers)

    · 1950 : La porte s'ouvre (No Way Out) (+ scénariste)

    · 1950 : Eve (All about Eve) (+ scénariste)

    · 1951 : On murmure dans la ville (People Will Talk) (+ scénariste)

    · 1952 : L'Affaire Cicéron (Five Fingers) (+ scénariste)

    · 1953 : Jules César (Julius Caesar) (+ scénariste), adaptation de la pièce de William Shakespeare

    · 1954 : La Comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa) (+ scénariste, producteur)

    · 1955 : Blanches colombes et vilains messieurs (Guys and Dolls) (+ scénariste)

    · 1956 : Un Américain bien tranquille (The Quiet American) (+ scénariste)

    · 1959 : Soudain l'été dernier (Suddenly Last Summer)

    · 1963 : Cléopâtre (Cleopatra) (+ scénariste)

    · 1964 : Carol for Another Christmas

    · 1967 : Guêpier pour trois abeilles (The Honey Pot), film inspiré par la pièce Volpone de Ben Jonson (+ scénariste)

    · 1970 : Le Reptile (There Was a Crooked Man) (+ producteur)

    · 1972 : Le Limier (Sleuth)

    - Scénariste

    · 1930 : Paramount on Parade film à sketches

    · 1933 : Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland), de Norman Z. McLeod

    · 1934 : Souvent femme varie (Forsaking All Others), de W.S. Van Dyke

    · 1934 : L'Ennemi public n° 1 (Manhattan Melodrama), de W.S. Van Dyke

    · 1935 : Vivre sa vie (I Live My Life) de W.S. Van Dyke

    · 1944 : Les Clés du royaume (The Keys of the Kingdom), de John M. Stahl (+ producteur)

    Producteur

    · 1936 : Loufoque et Cie (Love on the Run), de W.S. Van Dyke

    · 1936 : Furie (Fury), de Fritz Lang

    · 1936 : L'Enchanteresse (The Gorgeous Hussy) de Clarence Brown

    · 1937 : L'Inconnue du palace (The Bride Wore Red) de Dorothy Arzner

    · 1937 : Mannequin (Mannequin) de Frank Borzage

    · 1938 : Trois Camarades (Three Comrades), de Frank Borzage

    · 1938 : L'Ensorceleuse (The Shining Hour), de Frank Borzage

    · 1939 : Les Aventures d'Huckleberry Finn (The Adventures of Huckleberry Finn) de Richard Thorpe

    · 1940 : Le Cargo maudit (Strange cargo), de Frank Borzage

    · 1940 : Indiscrétions (The Philadelphia Story), de George Cukor

    · 1942 : La Femme de l'année (The Woman of the Year), de George Stevens

    · 1942 : Quelque part en France (Reunion in France), de Jules Dassin

    Liens externes

    · IMDB – www.imdb.com

    · AlloCiné – www.allocine.fr

    · Ciné-club de Caen – www.cineclubdecaen.com

    · Cinémathèque Française – www.cinematheque.fr

    · Cinémathèque Québécoise – www.cinematheque.qc.ca

    Documentation

     

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.